Forum Alliance-Elevage.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Alliance-Elevage.com

Le forum des éleveurs ovins, caprins, bovins et équins
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 13:51

Le sahel connait une nouvelle secheresse. des eleveurs pensent à changer de strategie.
mais il y ont besoin de repondre a une inconnue: peut on nourrir exclusivement de blé concassé et de tourteau de coton un troupeau. bovin pendant 6 mois? (sans apport de paille , ni foin , ni ensilage etc)

Explication: l'objectif est uniquement de donner une ration d'entretien qui preserve de la misere physiologique.
les zebu du sahel mange de l'herbe 2 à 3 mois et uniquement de la paille sur pied le reste de l'année.
Merci a ceux qui voudront aider ses collegues lointains


Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 14:06

non
les ruminants ont forcement besoin de fourrage grossier pour pouvoir digérer et faire fonctionner la rumination.
sinon, c'est l'acidose garantie, et donc sur la durée, une mort certaine du troupeau.
En gros, c'est une très mauvaise idée !
il n'y a même pas de paille à faire manger ? affraid

par contre, leur donner de la paille même médiocre (peut-être même des feuilles d'arbres: eucaliptus, etc... ! ), puis le blé et le tourteau de coton qui enrichiraient parfaitement ce mauvais fourrage, et ce serait top pour ces zébus !

pour y être allé il y a quelques années, et m'étant penché sur ce problème, j'avais rencontré un éleveur "un peu original" pour la région, qui stockait tous ces résidus de récolte au lieu de les cramer (mil, arachides, maïs,..), ce qui lui permettait de nourrir et de parquer ses zébus pendant la saison sèche, et surtout de récupérer le fumier !
il avait même inventé un système ingénieux:
il avait construit une sorte de pergola, où il stockait donc tous ces résidus au dessus (pas couvert puisque pas de pluie ! ), et dessous, il y parquait ses bêtes, qui n'avaient plus qu'à lever la tête pour bouffer: du coup, elles étaient nourris (rare dans ce coin ! ) ne divaguaient pas (rare aussi), et puisqu'ellles étaient parquéess, il pouvait ainsi récupérer le fumier...(rare aussi ! )
bref il avait les plus belles bêtes du village, ce qui apportait d'ailleurs pas mal de jalousie ! ! ! ! (ben oui, au lieu de faire comme lui, une fois des gens (jaloux ! ) avaient mis le feu à son stock ...la bêtise humaine n'a pas de limite ! )
ça se passe comme ça là bas...
voilà voilà.
et si tu veux un photo, je dois avoir ça au grenier quelque part, suffit de chercher. (envoi par mail).
Tu vis en Afrique en ce moment ?
Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 15:36

Merci beaucoup à poupard pour sa réponse. vous venez de sauvez les zebus d'un village de mauritanie de la mort.
pour plus d'info: la situation dans le nord et ouest sahel est la suivante. depuis 9 ans cette région n'a connu aucun revers climatique majeur. il en est résulté une expension considérable des ruminants. la saison de pluie de 2011 est significativement déficitaire mais surtout le surpaturage s'y conjugue. cette année la nature va donc reguler tout cela. au pris d'un cataclysme previsible pour les eleveurs. Les zones de concentrations de betail en saison seche vont être saturés à partir de mars avril , les zones de concentration "d' hivers" seront abondonnés au plus tard courant fevrier. l'idée était de laisser des animaux en position de sedentarité ( economie sur depense energetique) autour d'un puit d'hivers de bonne qualité en eau. de leur donner en moyenne 3 kg d'un melange ( 1,5kg de tourteau de coton + 1,5 kg de blé) en 2 fois à l'auge. pour ce qui est de fourrages au sol, il ne reste que des résidu de paille largement broutée, tenu pour négligeable.
Poupard, vous semblez connaitre la région, donc vous ne me demenderez pas pourquoi en septembre , alors que les eleveurs voyaient ce qui allait advenir, il n'y a pas eu de fauche de foin en prevision de ce projet.
En tout cas merci , vous avez évité à un enfant du pays d'ajouter à l'inertie locale la bêtise de la fausse bonne idée
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 16:04

Citation :
Poupard, vous semblez connaitre la région, donc vous ne me demenderez pas pourquoi en septembre , alors que les eleveurs voyaient ce qui allait advenir, il n'y a pas eu de fauche de foin en prevision de ce projet.

je ne connais pas le nord du Sahel comme la Mauritanie, mais plutôt le sud, car j'étais au sud du Burkina Faso.
Et pour les réserves de fourrage, foin, paille, résidus, j'avais soulevé le problème: en fait là bas c'était en quelque sorte "culturel" : on ne prévoit pas des stocks de nourriture pour la saison sèche. C'est surtout de la garde en brousse (ou de la divagation ! ).
Et quand j'avais expliqué qu'en coupant l'herbe, la ramasser, et la ramener à la maison, ça permettait de passer la saison sèche "tranquillement", les éleveurs m'avaient regardé avec des grands yeux Shocked genre "ils sont fous ces blancs.."

d'ailleurs, en réfléchissant ensemble, on en avait conclu que ce n'était pas évident à mettre en oeuvre, par manque de matériel (avec quoi couper: pas de faucheuse, faux, etc ? comment transporter éfficacement (il faut au moins des petites remorques, mais il y en avait très peu) ? comment protéger le foin (herbe verte coupée) puisqu'on aurait été encore en saison des pluies : pas de bâches, bâtiments libres, etc.....bref rien n'est prévu... Crying or Very sad

par contre, dans ton cas, et dans l'horreur de la catastrophe annoncée, pourquoi les éleveurs "n'engraisseraient" pas une partie du bétail (avec ce que tu dis blé + t. coton) tant qu'il y a du fourrage, et les vendre avant que la saison ne devienne critique et d'attendre que le bétail meurt de faim (ou soit incommercialisable, puisque rachitique ! affraid )

car il faut bien voir que la sécheresse a aussi touché la France cette année: et que font faire ou ont déjà fait les éleveurs qui voyaient leurs stocks trop faibles: ils ont ou vont vendre une partie de leur cheptel, pour que le reste ne subisse pas les aléas et le contre-coup de cette sécheresse de printemps.
En gros, il faut en élimer une partie pour épargner l'autre.
Une solution peut-être.
et si par hasard, il y avait des difficultés de marché (chutes des cours), peut-être leur expliquer qu'il vaut mieux vendre des animaux très bon marché que de ne les vendr pas du tout et perdre une partie encore plus importante du troupeau.
"ça passe beaucoup mieux quand cela vient d'un natif plutôt que d'un "toubab".
Enfin, ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 17:27

oui, il y a des obstacles objectifs à la fauche et au stockage du fourrage naturel:
la saison pour faire du foin et celle qui mobilise pour la cuture sous pluie
-les bras sont comptés en milieu rurale à présent en afrique ( migration urbaine, désintéret pour elevage et agri; concurence de sources de revenu de meilleurs rapport ( et +destructrice aussi): production de charbon de bois
-Investissements de depart pour materiaux et lieu de stockage relativement lourd

Les éleveurs saheliens destockent plus et mieux qu'on ne le croit: il n'y pas d'excedents males aussi important qu'on le dit , les betes agées sont vendu.on voit des vaches agées non destockée ; je m'en suis étonné jusqu'au jours ou j'ai compris q'une vache de 9 -10 ans resistait souvent mieux que des genisses et continue a donner des veaux ( immunites large acquise; il s'agit en quelque sorte de bêtes selectionnées par la preuve de leur capacite de survie);
devant la perpective de mauvaise saison les ventes par anticipation se font y compris a prix sacrifié.
Néanmoins le cheptel reste le capital et la tire lire. De sorte que pour l'eleveur modeste certain seuil ne peuvent etre franchis. Ceci étant les logiques d'elevage extensif sur les seules ressources spontanée ne sont plus soutenable
reste à trouver avec les eleveurs les alternatives ....
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 19:13

une question:
comment se fait -il qu'ils ont à disposition, du blé et du tourteau de coton ?
ça vient d'où ? Ils l'achètent ?
Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 23:20

oui , dans la region considérée ,le tourteau du coton provient d'huileries du mali frontalier. il est sur le marché à partir de janvier ordinairement. le blé d'importation est disponible toute l'année.
En année ordinaire, les eleveur apporte des complements ciblés sur certaines bêtes , le plus tard possible, vers le moi de mai , en quantite la plus faible possible. le tourteau est préféré pour les vaches ayant mis bas à partir de mars. ( elle donnent plus de lait ce qui permet un petit apport pour le proriétaire) les betes les plus affaiblis sont aussi concernée.
pour vous donner un ordre des choses:
une genisse de plus de 3 ans (age de reproduction du zebu dans la region) vaut environ 250 euros.
une tonne de tourteau de coton , en janvier vaut à peu pres le même prix. la tonne de blé environ 350 euros.
Cette année , il est attendu une baisse des prix de l'aliment bétail , du fait d' une intervention publique , certaine , mais non enconcore concrétisée au moment ou je vous écris..
le prix des ruminants est bien sûr déja à la baisse depuis septembre.

Mais j'en reviens à l'objet de mon inscription sur ce site: aider mes amis de labà par l'experience de nouveau amis que je trouveraient içi. Mr poupard vous m'avez donc heureusement enlevé de la tête une mauvaise idée ( à noter qu'un eleveur sur place joint au telephone pensait la meme chose)
Mais le probleme reste entier: le village dont il est question, a à faire passer le cap à environ 160 tête de bovins
Il se situe dans une zone de concentration de paturage d' " hivers" .
actuellement aucune bête ne souffre. il est prevu que courant fevrier la transsumance sera obligatoire. habituellement quand elle se fait, elle a lieu au plus tot en avril et le plus souvent fin mai sur des zones de concentration plus au sud distantes de 80 km. ors ces zones de repli ne seront pas mieux loti , car une concentration innacoutumée y sévit déjà. la transhumence cette année doit franchir la frontière malienne sur une profondeur que les villageois ne savent pas, car inhabituelle.
a votre avis , sachant que au dela de 100 euros en moyennne de depense alimentaire par tête sur 6 mois, le jeu n'en vaut plus la peine au plan economique. adopteriez une stratégie de sauvetage selective? et de quel façon?
Merci d'avance de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 0:26

p**** ! 350 € la tonne de blé pour du bétail ! même en France on ne donnerait pas une denrée à ce prix à des vaches !

Et je suis très heureux de pouvoir t'aider, c'était un rêve de jeune homme que de pouvoir faire de la coopération..
je le vis donc par procuration ! .
Cependant, je ne te donnerai que des idées, peut-être mauvaises ou farfelues, puisque les personnes à même de savoir vraiment quoi faire dans ce genre de situation d'urgence, c'est bien tes amis éleveurs mauritaniens.
Je vais donc réfléchir à ce que j'essayerai de faire ici, chez moi, et voir si c'est adaptable au Sahel.(labà, c'est la ville ? où ? au sud ?)

alors nous avons quelques élements: (je fais la synthèse, tu corriges)
ces éleveurs pensaient nourrir pendant 6 mois un cheptel de 160 zébus, qu'au tourteau de coton et blé: 3 kg (50/50) par jour pendant 6 mois,
ça fait 3 kg x 180 jours, soit environ 500 kg de mélange par bête, à 0.30 € de moyenne.= 150€ / zébu . admettons qu'il y ait une aide exceptionnelle de la part de l'Etat et de la solidarité internationale...

première hypothèse: pour ce prix là, y a pas moyen de faire descendre du fourrage (paille ) du Maroc ou du Sénégal, par exemple ? (j'avoue, c'est certainement farfelu ! ): je ne propose pas le Mali qui, je pense, est dans la même position que la Mauritanie au niveau stock

alors, moi, quand je pense manque de bouffe, je penserai plutôt "rationnement".
Donc, l'idée de départ (...) était de nourrir les zébus avec du blé/coton qu'à partir du moment où il n'y aurait plus de fourrage grossier spontané.
Alors, une proposition (pas forcement non plus facile à mettre en oeuvre): d'abord rationner les paturages, afin que les zébus ne consomment pas tout "d'un coup". Mais le problème est certainement de "comment faire pour rationner les bêtes au paturage".
En France, on utiliserait la cloture électrifiée (je ne sais pas si on trouve ça en Mauritanie, j'en ai pas vu au Burkina, mais ça fait 20 ans que j'y étais, alors ! Rolling Eyes: rassure-toi, ça existe sur batterie, pas besoin d'une prise de courant dans le champs ! Wink )
: on délimite une grande parcelle de 2 longs fils parallèle, assez large pour que toutes les bêtes puissent brouter "de front" (côte à côte), puis chaque jour, on avance un fil perpendiculaire de plusieurs mètres pour ne donner aux bêtes que ce l'on veut bien leur donner. (et bien sûr un fil fixe à l'arrière). Bref, les animaux sont parqués.
Et donc mon idée, serait de donner assez de paturage chaque jour, mais surtout pas trop, et s'aider du coup (puisque les bêtes auront eu du fourrage grossier necessaire à leur digestion), en complémentant avec un peu de mélange blé-coton, mais dans des proportion beaucoup plus faible : du coup, les bêtes pourraient profiter, et du paturage (même s'il n'est ni terrible ni suffisant), et du complément (puisque c'était une des possibilités de départ, mais seulement possible si fourrage grossier). Je partirai même sur 1 kg (voire moins ! ) par tête.

alors autre élement: dépasser 100 € par bête n'est pas possible:
alors, on prend le calcul à l'envers: 100€ : 180 jours = 0.55 € par jour et par tête. soit pratiquement 1 kg de blé/coton par jour au prix actuel. (le calcul du prix actuel: 0.25 € / kg le coton, 0.35 € / le blé).

Je peux penser qu'en faisant ainsi, (rationner les paturages et donné toute la saison juste un peu de blé/coton), permettrait de passer la saison sèche plus facilement.

Citation :
a votre avis , sachant que au dela de 100 euros en moyennne de depense alimentaire par tête sur 6 mois, le jeu n'en vaut plus la peine au plan economique. adopteriez une stratégie de sauvetage selective? et de quel façon?
difficile de répondre ! de toute façon, je pense qu'il faudrait réduire au minimum les troupeaux pour être sûr de passer la saison critique, plutôt que d'en perdre à la fin, si la fin s'annonce tardive (on ne sait pas non plus quand il pleuvra ! ).
Donc, à mon avis (bon ? je ne sais pas "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"), je partirai plutôt pour garder les sujets qui "encaisseront" le mieux la disette (et là, seuls tes amis savent quelles bêtes supporteront le mieux), et essayer de vendre les autres (et le mieux serait de pouvoir conserver de l'argent pour racheter des bêtes quand les paturages y seront plus favorables).

voilà mes quelques idées. Mais je vais continuer d'y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 0:36

Ah, en relisant, une question toute bête: est-ce que les zébus sont parqués la nuit ? (dans un enclos en bois, quelquechose comme ça ?).
car, pour rationner les paturages, une possibilité qui serait alors possible, serait de laisser les animaux la moitié du temps habituel dans les paturages, et de les complémenter dans l'enclos en blé/coton (à ~1 kg de mélange / jour). ainsi, les bêtes "économiseraient" de moitié la consommation des paturages, mais pourraient se rattraper sur le complément dans l'enclos. Tu me suis ? Very Happy
Là, je pense que s'il y a des enclos "en durs", ce serait une possibilité tout à fait possible à mettre en oeuvre facilement.
Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 0:53

on parle de la catastrophe annoncée dans cet article du 3 novembre 2011
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La Mauritanie, le pays le plus touché
...Par ailleurs, il est aussi question de mettre sur le marché et sur tout le territoire national les aliments de bétail, en quantité suffisante et à des prix fixes.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 1:17

une documentation très intéressante sur l’élevage au Sahel
"Le développement pastoral efficace passe par la production d'herbe" (bon, pour l'instant, c'est un peu hors sujet)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mais ils parlent aussi de rationner les paturages en cas de pénurie, et de la nécessité de récolter les résidus de récolte pour la période sèche (mil notamment)

tu dois la lire et l'envoyer à tes amis. je pense qu'elle pourrait leur donner des idées pour la suite.

la sorte de pergola-ratelier qu'avait fait mon ami burkinabé, c'était comme sur la page 56.

Ouf ! que de souvenirs ! je m'étais fait une bonne base de documentation à l'époque (super dur à trouver en tout cas, car pas d'internet, peu d'écrits, etc... study ). Puis quand j'ai compris que je n'irai jamais bosser en Afrique, je les avais toutes envoyé là-bas, à mes amis cultuvateurs ! j'espère au moins qu'elles ont servi. Il y avait, je pense, de bonnes idées (notamment un modèle de brouette hyper équilibrée, qui permettait de porter sans effort jusqu'à 6 jarres remplies d'eau).
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 2:40

une doc intéressante sur le destockage d'urgence au Sahel: (chambre de l'agriculture du Niger)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Sidialy: une stratégie de sauvetage selective? et de quel façon ?

bon, une chance, la doc dit comme moi ! Rolling Eyes : garder les animaux qui tiendront le coup et vendre les animaux les plus faibles, plutôt qu'il crèvent de faim et d'épuisement à la fin de la période sèche.
Dans le cas où tes amis ont la possibilité d'aquérir du complément blé/coton, ne pas attendre que les animaux maigrissent pour les vendre: plutôt les vendre plus tôt en leur donnant un peu plus de complément, on aura alors des bêtes plus en état et donc mieux payées, que d'étaler le complément et d'attendre que la bête maigrisse trop, ce qui dépréciera la vente:
en gros, mon idée est que: pour une bête qui sera de toute façon vendue: mieux vaut donner le complément prévu pour 6 mois, sur une période plus courte (genre 3 mois), ainsi, la bête sera plus grasse (car double ration de blé/coton), et donc mieux vendue que si on attendait les 6 mois.
je ne sais pas si je suis très clair sur ce coup ?
de plus, je pense qu'à la fin de la saison sèche, il y aura tellement de vaches maigres à vendre (justement avant qu'elles crèvent de faim), qu'à ce moment là, le cour des marchés seront devenus très bas pour ce genre de bête, et donc, les bêtes ne payeront peut-être même pas les compléments qu'elles auront pu consommé. Alors, mieux vaut les vendre plus tôt et en meilleur état, et donc plus cher et à un meilleur cour de marché.

un autre article, sur ce que tu disais dans tes premiers posts:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et sur la situation actuelle:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 17:10

je relis encore tes posts, et...
je crois, qu'il serait judicieux, pour tes amis, de retarder au maximum le départ des paturage d'hiver (c'est à dire où ils se trouve actuellement), puisque apparemment, les zones de repli au Mali vont être pris d'assaut par tous les éleveurs de la région, ce qui va poser un gros problème de concentration plus précose de bétail, sans connaitre le stock réel de paturage (en fait ils vont transuhmer vers un problème)
Après, la question du retard du départ, seuls eux sont capables de dire si c'est possible, car ils ne faudrait peut-être qu'ils tranhument avec leurs troupeaux bien après les autres, car dans ce cas, ils pourraient traverser pendant des km (au moins 80 ! ), des paturages déjà sur-consommés, ce qui impliquerait que leurs troupeaux n'aient rien à bouffer pendant plusieurs jours d'éfforts (le supporteraient-ils ?).

Alors, l'idée de départ était de limiter le paturage actuel, en donnant déjà du complément blé/coton, ce qui pourrait retarder le départ de la tranhumance, c'est à dire, essayer de rester le plus longtemps possible sur les paturages d'hiver, peut-être jusqu'à fin mars (mais c'est peut-être utopique ?).

Question: si je comprend bien, au départ, ton idée, en fait, était que les troupeaux de tes amis ne fassent pas la tranhumance vers le Mali, et restent donc chez eux, "autour du puit des paturages d'hiver', à consommer que le mélange blé/coton. C'est bien ça ?

si c'est le cas, c'est que tes amis pensent certainement qu'ils vont se retrouver sur un problème insurmontable au Mali.

Donc, si c'est le cas, je confirme:
rationner les paturages actuels, et donnant déjà un peu de complément. Sachant que les bêtes doivent quand même s'habituer à cette nouvelle nourriture, il serait bien déjà qu'ils puissent en donner un tout petit peu (genre 500 gr), pour que les panses s'habituent, et ainsi ne pas poser de problèmes supplémentaires de diarrhées, par exemple, quand les bêtes devront en comsommer plus.
Et plus ils en donnent, plus ils réduissent le paturage (sans jamais le supprimer), faire en quelque sorte un vase communiquant alimentaire.

je ne sais pas si je suis très clair sur ce coup. Faut me le dire, hein ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 3:03

je pensais aussi à quelque chose:
si on vend une bête, c'est forcement sur un marché local, non ? et la bête y est tuée et consommée sur place par les gens de la région ? c'est bien ça ?

alors, mon idée, c'est que si tous les troupeaux tranhument au Mali, les marchés locaux mauritaniens seront alors "en rupture" de viande (donc + d'offres que de demandes), les prix seront donc meuilleurs. Donc, les quelques animaux qui seront encore dans la région vaudront plus chers.
Ce sera le cas si tes amis décalent leur départ vers les zones de repli au Mali ou conservent des animaux sur place.

Par contre, au Mali, si tous les éleveurs s'y retouvent (ce qui va arriver), le nombre de bêtes sur les marchés locaux va exploser: y aura donc plus d'offres que de demandes, ce qui, en plus de la sécheresse, fera tomber les cours (même si certains marchands ramènent des bêtes en camion dans les villages d'où les animaux sont partis en transhumance).

Tu me suis ?

Tout ça pour dire, qu'il serait peut-être interessant de faire 2 lots d'animaux:
Le premier lot serait gardé sur les paturages d'hiver (chez tes amis) jusqu'à leur vente. Ces animaux destinés de toute façon à la vente (les plus faibles, etc...) ne partiraient donc pas en tranhumance, mais resteraient en paturages rationnés restreints + complément blé/coton, et seraient vendus sur les marchés locaux maritaniens.
(c'est peut-être une idée complétement idiote)

Et l'autre lot (les mères & les zébus qui seront sûr de tenir mieux le coup) partiraient alors en transhumance (en essayant de rester le plus longtemps possible sur les paturages d'hiver, en paturage restreints & domplément blé / coton)
(à moins vraiment que tes amis décident que ce soit trop risqué de tranhumer ou de décaler la tranhumance par rapport aux autres troupeaux mauritaniens... ? ).

voilà:
1 lot de plus faibles reste sur place, ne tranhume pas, et est maintenu sur place jusqu'à leur vente (paturage restreint + complément).
1 lot part en tranhumance plus ou moins décalée, en les gardant le maximum de temps sur place en paturage resteint + complément.

De cette manière, comme on dit en France, "on ne mets pas tous les oeufs dans le même panier", c'est à dire qu'on divise par 2 l'impact de n'avoir pas pris la bonne décision (puisqu'on divise le troupeau).
Et s'il s'avère qu'une des décision est mauvaise, on n'aura pas tout le troupeau dans ce cas)
(genre
soit essayer de garder à tout prix tous les animaux sur les paturages d'hiver
ou de faire tranhumer tous les animaux en zone de repli)

voilà, j'en suis là dans ma reflexion.
Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 14:58

cher Mr poupart tout d'abord grand merci , du temps que vous avez consacré à m'aider.
En suite, vous ne dite pas de " bêtises" en dépit de la difficulté mais grand nombre de choseS fort justeS qui tiennnent compte de la réalité de labà.
le site me refuse, pour l'instant, de vous écrire en privé ( inscription trop récente, je pense). je vais donc echanger avec vous ici , il y aura peurt être d'autres personnes qui partagerons avec nous.
il y a dans ce que vous dites des choses qui sont plus qu'utile pour "le maintenant" et d'autres pour le moyen terme pour le terroir. la richesse de votre propos m'incite a vous faire dans la suite deux envois au moins séparé pour chaque.
je reprend dès que je peux.
heu ... en France aussi on doit bosser ! je dis celà en pensant avec un sourire à un ami de labà
A+
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 15:49

je t'envoie mon mail par message privé (mais c'est aussi intéressant de communiquer directement sur le forum pour montrer "au monde" les difficlutés liées à cet environnement difficile qu'est le Sahel.)
Je sais, par exemple, qu'après ce séjour auprès de la population, je suis revenu "sans avoir envie de me plaindre de ma position de français", cad toujours être nombrilisme (certains auraient besoin d'un séjour là-bas, ça leur ferait le plus grand bien).
Car avoir le ventre vide une bonne partie de la semaine ou avoir une maladie anodine qui vous pourrie la vie sans avoir les moyens de la soigner ET garder toujours le sourire et la joie de vivre, c'est pas donné à tout le monde (chose que font tous les sahéliens, sinon, ils seraient devenus tous suicidaires). J'y avais pris une grande leçon d'humilité, en tout cas.

Et je suis tellement heureux de pouvoir t'aider, ne serait-ce qu'une lueur d'idée !
(et ici, Sidialy, on se tuetoie, s'il te plait, prends sur toi Very Happy , on n'est pas au pays ou le noir doit forcement le respect au blanc, si tu vois ce que je dire ! clown, il faut aussi faire sauter ces barrières culturelles pour pouvoir travailler ensemble ! Wink )

(ah ! et tu n'as pas répondu à ma question: labà, c'est le nom du village (en Maritanie) ou bien tu fais la "faute" et tu veux écrire " là-bas" ? et peux-tu me situer ce village par rapport au pays, s'il te plait (une ville proche par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 20:03

premierres réponses aux idées en relation avec la gestion de crise actuelle

- Faire venir de la paille de riz de la vallée du fleuve Sénégal : idée évoquée sur place, n’est pas retenue : cout du fourrage + coup de transport sur800 km excessif
- Rationner le pacage : ne sera pas mis en œuvre dans la situation actuelle. J’en donnerai la raison dans la seconde réponse ( pb du foncier rural entre autre) mais c’est une piste pour l’avenir , qui a déjà un début de mise en oeuvre dans la région,.… Néanmoins le cercle vertueux économie par pacage raisonné -complémentation n’est actuellement pas possible. J’y reviendrai dans le mail qui traitera plus de la gestion du terroir.

- L’idée du déstockage couplée à une démarche spéculative sur le marché de la viande :Me semble simplement excellente ( à vous et moi donc pour le moment). Je m’en vais dès que possible en parler.. a savoir que l’idée de faire deux lots est évoquée localement mais simplement pour éviter les aléas de la transhumance aux bêtes les plus fragiles
- L’idée de la division du temps de pâture par deux: j’ai compris des animaux sur pâture le jour et en enclos la nuit/ :oui c’est possible.
Mais je pose une question : une vache même sahélienne qui passerai 12h à brouter une paille pauvre sur pied et n’aurait que 1 kg de tourteau + blé ( voir 2 ) tire elle avantage sur celle qui glane une paille éparse tout le temps sauf quand elle se rend à son abreuvoir et reçois sa ration de complément?
Nb : un parcoure en saison sèche se fait sur un allée retour vers un puis : Entre le puit et le point de pâture en général le sol est nu . La distance aller – retour est rapidement de 20 km et plus.
l’ abreuvage quotidien se fait le plus souvent aux heures les plus chaudes ( sur ce point je n’ai pas d’explication et l’heure m’a toujours gênée.Avez-vous une idée ?)

Voilà cher mr poupard , je crois avoir commenter vos idées ayant trait directement à la gestion de crise immédiate.
A très bientôt.
NB/1 la région considée et le village, qui n’est sur aucune carte, sont dans le departement de tintane au sud est de la mauritanie. Je vous donnerai à l’occasion les coodonnées GPS pour googleearth
NB2 je vouvoie de façon naturelle. Tous les africains ne sont pas tutoyeur d’éducation.
Encore merci pour votre implication

Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 20:53

Au fait merci pour les deux liens de documents
l'un est un manuel pour apprendre je le lierai des que possible.
l'autre m'était connu, et fait un retour d'experience sur des action humanitaire lors de la sechheresse au niger en 2011: en gros le principe a consisté pour les ong arrivée sur le terrain à la phase de misere physiologique des bestiaux à les acheter au prix de ce que serait le marché ors crise et le leur faire manger leur animaux.
Je crois que c'est absolmument l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire en afrique!!!!!!
c'est économiquement inéfficace, sans impact sur le devenir de l'elevage dans ses region et psycologiquement infantilisant. Une mentalité de la main tendu c'est installée en afrique et certain pensent qu'elle est native. de fait elle résulte de l'achat au coup par coup de la paix social par les gouvernements locaux sans soutien réel à leur économie rurale et la compassion des Ong qui tache d'atténuer le prix trop lourd ou voyant engendré par les grands déséquilibres agricoles capitalistiques.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 2:34

Bon, j'ai passé la soirée à lire des rapports sur l'élevage au Sahel, trop content d'avoir un sujet précis sur l'Afrique à étudier ! cheers

sidialy a écrit:
premieres réponses aux idées en relation avec la gestion de crise actuelle

- Faire venir de la paille de riz de la vallée du fleuve Sénégal : idée évoquée sur place, n’est pas retenue : cout du fourrage + coup de transport sur800 km excessif-
oui, je me suis bien rendu compte en localisant Tintane que j'avais dit une grosse connerie... Very Happy

Citation :
Rationner le pacage : ne sera pas mis en œuvre dans la situation actuelle. J’en donnerai la raison dans la seconde réponse ( pb du foncier rural entre autre) mais c’est une piste pour l’avenir , qui a déjà un début de mise en oeuvre dans la région,.… Néanmoins le cercle vertueux économie par pacage raisonné -complémentation n’est actuellement pas possible. J’y reviendrai dans le mail qui traitera plus de la gestion du terroir.
c'est noté

Citation :
- L’idée du déstockage couplée à une démarche spéculative sur le marché de la viande :Me semble simplement excellente ( à vous et moi donc pour le moment). Je m’en vais dès que possible en parler.. a savoir que l’idée de faire deux lots est évoquée localement mais simplement pour éviter les aléas de la transhumance aux bêtes les plus fragiles
je pense effectivement que de faire 2 lots minimise les risques liés à chaque possibilités : transhumance (que va t-on y trouver, y a t-il danger pour les troupeaux ?) et sédentarisation (on sait déjà qu'il n'y aura pas grand chose, mais au moins, on sait sur quoi compter).
Par contre, le fait de pouvoir mieux suivre les animaux restés sédentaires, notamment en les épuisants moins et en pouvant les complémenter plus facilement, pourrait leur facilité de passer la saison sèche.
Et si, de plus, les marchés restent favorables, ce n'en est que mieux !
Je m'étendrai tout à l'heure plus longuement sur ce sujet

Citation :
L’idée de la division du temps de pâture par deux[/b]: j’ai compris des animaux sur pâture le jour et en enclos la nuit/
:oui c’est possible.


oui, l'idée de diviser le temps de pature par deux, est dans le but que les animaux mettent 2 fois plus de temps à paturer ces surfaces, puisque le stock est plus que faible: d'où un rationnement. Alors, effectivement si les animaux peuvent y passer que la journée, ce serait bien (du coup, ce que les bêtes ne consommeraient pas la nuit, se compte comme des journées supplémentaires de paturages.)
Alors, lectures très interessantes de ce soir (merci google), il s'avère que le tourteau de coton convient très bien à complémenter, voire à supplanter le paturage d'hiver (parcours). Cependant, comme je te l'avais expliqué, le tourteau (et surtout le blé ! ) ne peuvent pas être donnés seuls, sans apport de fourrage grossier (pature).
Effectivement, pour une bonne digestion, les ruminants ont besoin d'un lest (fourrage grossier) pour digérer.
Cependant, le paturage d'hiver n'est vraiment pas nourrissant, et en gros, "rempli" l'animal sans vraiment le nourrir. Il arriverait même parfois que les animaux mangeant à satiété, maigrissent.
Hors, en complémentant avec du tourteau de coton (et seulement avec cela), on arrive à pouvoir rattraper la pauvreté des herbes sèches: le tourteau étant très riche en protéïnes.
Pour expliquer à tes amis, c'est un peu comme quand les mamans font une sauce d'arachide avec la semoule de mil: ça nourrit. Alors que le mil tout seul, ça ne va pas, il faut en manger tellement pour être rassassié que les jeunes enfants ont le gros ventre, synonymes de mal-nutrition: ça se voyait encore fréquemment au Burkina, il y a 20 ans))

Citation :
Mais je pose une question : une vache même sahélienne qui passerai 12h à brouter une paille pauvre sur pied et n’aurait que 1 kg de tourteau + blé ( voir 2 ) tire elle avantage sur celle qui glane une paille éparse tout le temps sauf quand elle se rend à son abreuvoir et reçois sa ration de complément?
ma réponse est oui.
d'après mes lectures, qu'avec le tourteau de coton, on peut fortement abaisser l'apport de fourrage grossier (mais sans pour autant le supprimer). Car tu as bien lu: seul suffirait le tourteau de coton (ça tombe bien, c'est le moins cher ! ).
En fait, le fait de donner le paturage et le tourteau, permet à l'animal de tirer meilleur profit du fourrage, car celui ci , pourtant pauvre, est beaucoup mieux assimilé, et le coton a un bon apport nutritionnel.


Citation :
Nb : un parcoure en saison sèche se fait sur un allée retour vers un puis : Entre le puit et le point de pâture en général le sol est nu . La distance aller – retour est rapidement de 20 km et plus.
l’ abreuvage quotidien se fait le plus souvent aux heures les plus chaudes ( sur ce point je n’ai pas d’explication et l’heure m’a toujours gênée.Avez-vous une idée ?)
détail important que je n’avais pas estimé. En effet, au Burkina, il y avait plus de puits que par Tintane ! Effectivement, ça limite vachement, et je comprends pourquoi tes amis voulaient donner seulement blé + coton pour économiser le bétail, car pour faire tout ce chemin sous la chaleur, les animaux dépensent beaucoup d’énergie. Malheureusement, si elles doivent rester sédentaires, et si il n’y a aucun moyen d’aller chercher du fourrage, elles devront faire quand même le déplacement.

Donc, pour finir :

Citation :
Citation de Sidialy: une stratégie de sauvetage selective? et de quel façon ?
Après lecture, je me suis fait une idée (bonne ? je sais pas, mais ça reste une idée) :
Tout d’abord, pour toi, l’idée de conserver sédentaire les animaux faibles et ou vendable à bon prix sur les marchés locaux mauritaniens serait bonne. Tant mieux.

Il me semble qu’une autre catégorie d’animaux pourrait aussi rester sédentaire : les jeunes génisses, même si elles pourraient être jugées assez costaudes pour partir en transhumance.
En effet, la transhumance, déjà difficile pour les animaux, risque cette année d’être très éprouvante pour les bêtes, et notamment pour les jeunes qui risquent de subir du coup, un grand retard de croissance (si elles survivent à l’épreuve !) . Et comme les génisses sont l’avenir du troupeau, il faut essayer de les préserver.
Je pense aussi au pire qu’il puisse arriver ; qu’une fois arrivés sur les zones de repli, tous les éleveurs soient déjà là avec beaucoup de bétail et qu’il n’y ait rien à manger à plus de 20 voire 30 km (voire plus ! ) des puits…. : beaucoup de bétails alors risquent de périr et risquent de ne jamais revenir de ces zones (il faut compter aussi pouvoir ramener les "survivants" en Mauritanie, sans en perdre d'autres en retour ! )
Du coup, mon idée était aussi d’essayer de conserver les génisses d’avenir (au moins une grande partie, suivant l’estimation des paturages d’hiver), toujours dans le but « de ne pas mettre les oeufs dans le même panier », et de les choyer. Ainsi, si malheureusement certaines bêtes ne revenaient pas du Mali, il resterait quand même des femelles à la maison (et les éleveurs pourraient quand même redémarrer sur des bêtes correctes).

Donc, ce soir, j’ai surtout « étudié » la complémentation des paturages d’hiver.
D’après les rapports, (et d’après mes moyennes), un apport journalier de 1.5 kg par jour de tourteau de coton permettrait de nourrir correctement les animaux revenant du paturage.
D’après ce que j’ai compris :
Départ le matin vers les paturages (après avoir bu ?)
Retour le soir (au puit ?), dans un enclos fermé, où il leur sera donné 1.5 kg de tourteau de coton (pas plus de 2 kg, en tout cas).
Elles doivent le manger le ventre « plein » pour favoriser la digestion du fourrage grossier, et éviter ainsi l’acidose si le tourteau leur était donné par exemple le matin (après rumination). Elles doivent avoir une pierre à sel à disposition (mais c’est peut-être déjà le cas) ;

Donc commencer la distribution petit à petit, en commençant par exemple à 200 gr par bête, et augmenter de 50 à 100 gr par jour. En cas de diarrhées, stopper l’augmentation, ça veut dire qu’elles en ont trop, et elles risquent d’être malade.
Mais vu les herbes des paturages, je pense qu’elles digéreront tout facilement.
Si tes amis veulent quand même ajouter du blé, (si ce n’est pas si cher, ou bien si le tourteau venait à moins se trouver), donner 25 % de blé et 75 % de coton.

Parle de tout cela à tes amis, voir ce qu’ils en pensent.


Citation :
NB/1 la région considée et le village, qui n’est sur aucune carte, sont dans le departement de tintane au sud est de la mauritanie. Je vous donnerai à l’occasion les coodonnées GPS pour googleearth
oui, je l'ai trouvé (enfin, mon ami Lor me l'a trouvé ! applause : c'est bien au sud, effectivement. Par contre, les points, sur la photo satellite, ce sont des arbres, ou des buissons ?)

Citation :
NB2 je vouvoie de façon naturelle. Tous les africains ne sont pas tutoyeur d’éducation.
je le sais bien. C'est pourquoi je t'ai "piqué un peu". Mais ne m'en veux pas, moi, je continuerai à te tutoyer ! Wink

Bonne nuit et à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 8:56

Citation :
Je pense aussi au pire qu’il puisse arriver ; qu’une fois arrivés sur les zones de repli, tous les éleveurs soient déjà là avec beaucoup de bétail et qu’il n’y ait rien à manger à plus de 20 voire 30 km (voire plus ! ) des puits….
je voulais parler d'aller-retour, bien évidemment ! Rolling Eyes

ah oui ! et j'ai oublié de te demander:
- à Tintane, l'enclos de nuit est-il là où se trouve le puit d'abreuvement, cad près du village, ou bien il se situe ailleurs ?

- comment se passe la transhumance ? (ça , je n'ai pas vu): organisation, campement ? la distance entre puits ? combien de jours pour aller sur zones ? etc...
les bêtes sont-elles mélangées aux autres sur zone de repli ?
sont-elles parquées la nuit ?
Y a t-il plus de puits au nord Mali qu'au Sud Mauritanie ?
Y a t-il possibilité de faire suivre du complément pour que les bêtes "encaissent" mieux la tranhumance, ou bien c'est carrément impossible (impossibilité du transport ? impossibilité de distribution ? vol en journée ?

et j'ai calculer ce que couterait par jour une distribution de complément:
1.5 kg de tourteau = 0.37 € / jour / bête (en CFA, je sais plus, j'y étais avant la dévaluation et l'€ ! Rolling Eyes )
1.5 kg (25% blé, 75 % tourteau coton) = 0.41€ / jour / bête

s'ils tournent à 1.5 kg de tourteau, en 6 mois, ça leur coutera ~70 € par bête
avec 25 % de blé : ~12 € / mois

alors, évidemment, le complément serait beaucoup plus bénéfique aux bêtes, si elles n'avaient pas à aller chaque jour sur les paturages loitains.
Quel dommage qu'il n'y ait pas de possibilités d'apporter de la paille près des enclos de nuit !
Est-ce que autour de chez vous, il y a de la culture ?

Et pour après, est-il possible / envisageable / entrer dans les moeurs de semer des paturages ?
(car on trouve beaucoup d'exemples intéressants, désormais)
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 10:52

ah ! et je t'avais mis mon adresse mail (privilégié ! Very Happy ), dans ta boite messagerie privée:
pour la trouver, passe ta souris en haut du forum, sur messagerie, là où il y a la ligne
accueil / faq /rechercher / membres / groupes / profil / messagerie / déconnexion
c'est tout ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
sidialy




Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/01/2012

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeMer 11 Jan 2012 - 10:42

bonjour,
suite aux échanges avec ludovic, je voudrai soumettre à tous ceci:
soit une vache à qui est distribué 1,5 kg de tourteaux de coton en une fois dans les 24h en un lieu noté A ;ou elle s'abreuve également 1 fois par 24h .
Elle doit se rendre à un point B distant de 10-12km pour glaner des residus de paille sur pied pour digérer. ( 20 et 24 km de parcour)
entre A et B le sol est nu..
la température extérieur à l'ombre est estimée entre 12h et 17h à 40 degré.
quel est le parcours le plus economique pour elle?
merci à ceux qui voudrons réflechir à cette situation surréaliste pour l'europe
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeJeu 12 Jan 2012 - 7:38

et bien, si on prends en compte ce que l'on s'est dit en privé, le parcours le plus énergiquement économique pour elles, doit se rapprocher à peu près du shéma actuel qu'elles font seules: en effet, il faut qu'elles soient au calme pendant la période la plus chaude (l'après-midi, au moment ou elles ruminent, je pense): donc, effectivement, les faire paturer en période plus fraiche (la nuit et le matin) doit être la plus adaptée, et les faire revenir au puit, peut-être avant la grosse chaleur (c'est à dire avant midi), et les retenir pour qu'elles repartent après 17 h (à quel heure il fait nuit en Mauritainie en été ? ). c'est à dire, avant qu'il fasse nuit, si quelqu'un doit les pousser sur site.
Et donner le complément, c'est en arrivant, quand elles ont le ventre encore rempli (et surtout avant la rumination).
avant la rumination, on est en mesure de "charger" en complément. C'est lorsque l'animal a le ventre vide que le risque de donner trop de complément est le plus élevé de provoquer une acidose.
(donc demander au villageois à quel moment les vaches zébus ruminent )



Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 21:15

liens sur la situation actuelle et à vennir en Mauritanie, que m'a envoyé Sidialy:

chronique d'une catastrophe humanitaire annoncée:
(au moins vous n'en serez pas surpris lorsque TF1 diffusera ses premiers reportages "chocs"...)

perspective de la crise alimentaire qui s'annonce pour 2012 en Mauritanie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avis sur la sécurité alimentaire en Mauritanie pour 2012
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Empty
MessageSujet: Re: peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?   peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
peut on nourir un bovin de blé et tourteau sans foin?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 30000000 d'amis ca peut peut aider..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alliance-Elevage.com :: Alliance Pastorale :: Pour l'ELEVAGE...-
Sauter vers: