Forum Alliance-Elevage.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Alliance-Elevage.com

Le forum des éleveurs ovins, caprins, bovins et équins
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-24%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
212 € 279 €
Voir le deal

 

 Parcours du combattant ou de la non installation !

Aller en bas 
AuteurMessage
Moutonnoir



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/11/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeDim 27 Nov 2011 - 21:55

Voilà, j'ai fait une formation BPREA l'an dernier et c'est le grand flop ! Accompagnement 0/20 pire on te casse sur tes idées et ton projet.
Du coup j'ai pas terminé mes UC j'ai craqué à la fin pour de nombreuses raisons. Par contre le pire c'est l'administration chargé de te suivre en tant que porteur de projet. Magouille, dans mon dos il est décidé que je n'aurais pas le droit d'etre accompagné par les conseillers PPP car je n'ai pas défini correctement mon projet. Je suis brouillons pour eux. En réalité je ne peux pas réaliser mon premier projet du fait d'un surcout économique et d'une mise aux normes trop importante donc j'ai réorienté mon projet vers mon atelier complémentaire les ovins et pourquoi pas des poules pondeuses pour des raisons de rentabilité immédiate... Je viens du secteur privé non agricole et suite au déboirs du chômage j'ai choisis de tenter le coup et de réaliser mon rêve mais voilà là j'ai l'impression qu'on aime noyer les porteurs de projet atypique ou qui se soucient de la conjoncture et change d'atelier en conséquence. J'aime la diversité, la vente directe et la polyvalence... mais surtout l'élevage. Je suis un farfelu pour eux.

Bref, on m'oblige a terminé le BPREA pour engagé la procédure alors qu'il est possible de faire une installation progressive avec validation du diplome dans les 3 ans si je trouve une ferme et que ma lettre justificative est validée par le prefet... Je veux pas retourner au centre de formation car ils ne sont pas là pour m'aider mais pour me casser ! Je crois qu'ils aiment bien obliger les non agricoles a travailler pour le service de remplacement sous pretexte de te faire plus d'expérience. Hors j'ai vu des salariés agricoles = des esclaves. De toutes façon je crains d'etre obligé d'y retourner mais ça va crier et je vais pas me laisser faire. Je déteste par dessus tout l'hypocrisie et l'abus de pouvoir ! Avec un peu de chance le centre d'un autre département que j'ai contacté a peu être une solution pour me sauver mais cela implique d'autres contraintes, bref le prix a payer pour réparer le laxisme et l'incompétence de l'accompagnement aux porteurs de projet.

Le pire est que je dois définir mon projet avec précision et revenir voir l'administration. Comme je lui ai dit cela ne servira plus a rien car si mon dossier projet est bien ficelé ses conseillers PPP payants ne me serviront plus a rien ! Bien sur ils disent le contraire... Et j'ai bien l'intention de pas me faire avoir car j'ai l'impression qu'ils arrivent et te colle aux basques uniquement quand la banque a dit oui et qu'ils ne servent plus a rien.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeDim 27 Nov 2011 - 23:06

bienvenue dans l'agriculture d'aujourd'hui ! Very Happy


mais tu as aussi la possibilité de t'installer sans aides et sans "diplôme", le sais-tu ?

le tout est de bien focaliser ta colère, et ne pas gaspiller ton énergie à vouloir "faire comme tout le monde".

yatoujours des solutions.

Conseil de pas-sage ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
marianne



Nombre de messages : 3390
Date d'inscription : 26/12/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 1:59

oui y'a toujours des solutions,
et d'un département à l'autre, il y a des différences dans la "politique" d'installation, tout dépend, si tu as ou non besoin des aides à l'installation, tu ne perds pas non plus ton temps à redéfinir, repréciser ton projet, pas pour l'administration, mais pour toi, parce que les investissement qu'ils soient financier ou humain sont différents et importants, tu n'auras pas les mêmes besoins selon ta production, pas les mêmes obligations, et du coup pas les mêmes demandes d'autorisation, donc effectivement pour l'administration, ça parait forcément brouillon, d'autant que tu ne peux pas changer d'orientation facilement et rapidement une fois installer, surtout si tu as des terres et des animaux
tu peux te faire accompagner dans la réalisation de ton projet par des structures autres, civam, bio, il me semble que tu dois pouvoir aussi terminer tes uc par correspondance, mais n'est-il pas mieux de réfléchir aux remarques négatives qui t'ont été faite, de voir s'il n'y a pas quelque chose de bon à prendre pour toi dans ces remarques, d'en tenir compte ou pas, c'est à toi de faire le point, mais en agricole, tu seras obligé de te confronter à l'administration et ce, à multiples reprises, avant l'installation, au cours de l'installation et tout autant après, si tu n'es pas dépendant, c'est à dire si tu n'as pas besoin d'aide financière de l'état, c'est plus facile , si tu as besoin des aides, ou des banques, tu devras malheureusement mettre beaucoup d'eau dans ton vin, beaucoup beaucoup d'eau
Revenir en haut Aller en bas
grelinet21

grelinet21

Nombre de messages : 157
Age : 71
Localisation : DIJON 21
Date d'inscription : 12/11/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 7:59

@mouton noir: passes tes diplômes ; fais des stages pratiques, bosses comme salarié, et à coté de ça cherche une ferme à retaper ; par ici (21) un maraîcher, président de Nature et Progrès fait du maraîchage, et vend par une AMAP. Les clients viennent chez lui ou c'est lui qui livre.
Tiens nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Rien De Grave

Rien De Grave

Nombre de messages : 2050
Localisation : 31
Date d'inscription : 25/09/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 8:13

Et sans être en colère, as-tu posé à plat ton projet pour voir s'il n'y a pas un truc qui cloche ?

De toutes façons, si tu veux t'installer avec les aides, il te faut le BPREA et faire des 3P, donc tu n'as effectivement pas le choix, tu dois y retourner.
En revanche, tu pourrais y aller en te disant que tu vas faire ce qu'il faut pour que ça se passe bien et je t'assure que tout le monde y trouvera son compte, surtout toi en empochant ton BPREA.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
cracotte

cracotte

Nombre de messages : 53
Localisation : gironde
Date d'inscription : 23/10/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 9:09

Je ne sais pas par chez toi, mais en gironde, ce qu'il faut c'est un diplome agricole, pas forcément le BPREA. Tu peux donc voir une autre formation, plus technique.... Wink
(moi j'ai un BTS agricole mais gestion et protection de la nature (donc rien a voir avec l'élévage) mais cela me permet d'être JA...)
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 9:56

si déjà,il ne supporte pas une formation adulte (brpea), ça va être dur pour lui de retourner dans le scolaire (mini un bac pro agricole s'il est né après le 01/ 01 / 1971)
Revenir en haut Aller en bas
lor0055

lor0055

Nombre de messages : 6683
Age : 72
Localisation : près de Rennes,
Date d'inscription : 28/12/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 13:26

Dans quelle région es-tu ?
Peux-tu être mobile ?
Comment peut-on t'apporter une aide efficace pour que tu puisses l'avoir, ce BPREA ?

Revenir en haut Aller en bas
http://moulindeliffre.jimdo.com/
Loïs



Nombre de messages : 420
Age : 41
Localisation : Ariège
Date d'inscription : 07/09/2008

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 13:59

J'ai vu ce genre de cas de figure quand j'étais en BPREA, certains candidats font parti d'une espèce de "liste noire", on ne souhaitait pas les voir s'installer JA sur le département.

Aprés faut se dire que les conseillers 3P ont peut être des consignes précises, mais je suis d'accord avec toi sur le fait qu'ils sont souvent hypocrites!
Pi faut se dire aussi que ton projet et/ou ta personnalité ne colle peut être pas avec ce milieu... si ils attendent que tu te remettes en question il faut leur montrer que tu en es capable, on sait qu'il y a des magouilles mais il n'y en a pas systématiquement non plus.

En t'installant JA tu vas toucher des aides européennes et nationales, c'est normal que ce système soit controlé et qu'un tri soit fait... alors la seule solution c'est de bosser et faire ses preuves.
Tu peux aussi te rapprocher d'un syndicat, ça peut être trés utile parfois!
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 14:41

Loïs a écrit:


En t'installant JA tu vas toucher des aides européennes et nationales, c'est normal que ce système soit controlé et qu'un tri soit fait...

je dirai même plus: si on te donne des tunes, des subventions et autres aides, c'est pour rentrer parfaitement dans "le moule": c'est à dire faire bosser TOUS ces gens qui travaillent en satellite de l'agriculteur: Chambres & administrations agri, banques, comptables, commerçants agricoles (machinismes, intrants,....)etc, etc, soit près de 10 personnes par agriculteur en France ! Shocked

Revenir en haut Aller en bas
Loïs



Nombre de messages : 420
Age : 41
Localisation : Ariège
Date d'inscription : 07/09/2008

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeLun 28 Nov 2011 - 21:00

Le chiffre officiel que j'avais c'était 7, mais je sais pas comment on peut calculer un truc pareil!

T'as oublié les vétos et Chevillot!!!! (Et ces enfoirés de banquiers)
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMar 29 Nov 2011 - 2:53

ben, j'avais mis "banques", souvent on y trouve des banquiers... clown

et comme dit mon voisin, dans comptable, y a "table"... Very Happy

et effectivement, je n'avais pas mis "véto", car même si parfois leurs prestations frôlent l'abus, ça sert même si tu ne rentres pas "dans le moule".

effectivement, comme je me suis installé sans aides, je n'ai jamais franchi la porte d'une banque pour emprunter (du coup pas d'emprunt), ni d'un centre de gestion (car pas de compta), ni d'un marchand de gros tracteurs tous neufs (donc que du matos d'occas. acheté aux agris), ni même j'ai de compte à la coop du coin (car je suis un bon client et paye cash à chaque fois Very Happy mais aussi un mauvais car je ne leur prend pas grand chose...).
bref, le véto "reste mon ami" (et effectivement, il est sympa )

par contre, je ne crache pas dans la soupe, puisqu'on me propose des tunes pour passer l'hiver tranquille (PAC- DPU ! Very Happy ), je prends et me plis à leurs exigences. Mais c'est mon exception. Twisted Evil
(et c'est en grande partie la raison pour laquelle je ne suis pas certifié en bio, car je ne supporte pas non plus les contrôles et les contrôleurs, alors que j'aurai dû en faire mon métier ! ! ! !! ! du coup, je ne paye pas non plus la certification ! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Loïs



Nombre de messages : 420
Age : 41
Localisation : Ariège
Date d'inscription : 07/09/2008

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMar 29 Nov 2011 - 3:57

Citation :
ben, j'avais mis "banques", souvent on y trouve des banquiers...


Je re-précisais car ils sont deux fois pire que tout le reste [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Piuf, faut que j'aille dormir moi!
Revenir en haut Aller en bas
cracotte

cracotte

Nombre de messages : 53
Localisation : gironde
Date d'inscription : 23/10/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMar 29 Nov 2011 - 9:39

poupard a écrit:
t en grande partie la raison pour laquelle je ne suis pas certifié en bio, car je ne supporte pas non plus les contrôles et les contrôleurs, alors que j'aurai dû en faire mon métier ! ! ! !! ! du coup, je ne paye pas non plus la certification ! Razz )

Bien d'accord !!!!!!! Je compte aussi faire du bio sans certif. tongue les clients verront bien comment on travaille, c'est prendre le monde pour des imbeciles (quand on fait du direct hen) que de devoir avoir un tampon qui augmentera le prix du produit pour une même qualité
Revenir en haut Aller en bas
amalthée



Nombre de messages : 200
Localisation : pays de loire
Date d'inscription : 24/09/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: non-installation?   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMar 29 Nov 2011 - 9:59

Bonjour. J'ai le même parcours, le même fonctionnement et la même analyse que Poupard!
Il est encore possible de s'installer sans les JA, que l'on"paye" toujours en étant obligé de rentrer dans le moule.... Mais même pour toi, ton projet doit être le plus précis possible, sinon comment t'organiser? Affine le, rapproche toi des Civam, Bio, certains syndicats, Terre de Lien.... Tu peux trouver par ce biais des petites fermes à reprendre en fermage, ça existe encore! Evite absolument les investissements inconsidérés (est-il vraiment nécessaire d'être propriétaire...?) Et bosse! En cotoyant les agris, tu apprendras beaucoup de choses ,même ce qu'il ne faut pas faire! A toi de trier... Et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
lor0055

lor0055

Nombre de messages : 6683
Age : 72
Localisation : près de Rennes,
Date d'inscription : 28/12/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMar 29 Nov 2011 - 12:09

Moutonnoir, donne de tes nouvelles, .... et que l'on se recentre sur ton projet.
Revenir en haut Aller en bas
http://moulindeliffre.jimdo.com/
marianne



Nombre de messages : 3390
Date d'inscription : 26/12/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMar 29 Nov 2011 - 23:46

[quote="cracotte"]
poupard a écrit:
t en grande partie la raison pour laquelle je ne suis pas certifié en bio, car je ne supporte pas non plus les contrôles et les contrôleurs, alors que j'aurai dû en faire mon métier ! ! ! !! ! du coup, je ne paye pas non plus la certification ! Razz )

Bien d'accord !!!!!!! Je compte aussi faire du bio sans certif. tongue les clients verront bien comment on travaille, c'est prendre le monde pour des imbeciles (quand on fait du direct hen) que de devoir avoir un tampon qui augmentera le prix du produit pour une même qualité
hé ho ! faut quand même pas exagérer sur le cout de la certification bio scratch , il est quand même très très largement compensé par les aides à la conversion ou au maintien en bio Wink , comme d'hab, s'il y a label, certification bio, ou subvention, il y a contrôle, c'est quand même et encore de l'argent public, et en france comme dans la plupart des pays latins, frôler, dépasser la limite ou la contourner est un jeu national, donc re-loi et re-contrôle
ensuite, supporter les contrôleurs, c'est autre histoire, certains font le travail correctement et avec compétence, d'autres non, mais ça c'est pareil chez les éleveurs/producteurs, mais à priori, si on signe un contrat bio, asp, ddpp, administratif ou privé (écrit ou oral) on le respecte ou sinon, on ne signe pas Parcours du combattant ou de la non installation ! 3775856123 , s'il est respecté et s'il y a conflit, désaccord, avec les contrôleurs, là on peut se battre pour se faire entendre, c'est pas toujours facile et gagnant, mais au moins on est clair dans sa tête
"les clients verront bien comment on travaille, c'est prendre le monde pour des imbeciles (quand on fait du direct hen) que de devoir avoir un tampon qui augmentera le prix du produit pour une même qualité"
pour les clients en direct ou pas hum! permet moi d'en douter, la plupart sont à mille lieu de comprendre et connaitre "la production", les "images" qu"ils en ont sont très loin de la réalité dans le bon comme le mauvais sens, quand au prix, c'est pas parce que tu as le tampon, que tu dois augmenter ton produit, c'est pas une obligation Very Happy
@ moutonnoir
bon c'est vrai, on a un peu dévier,
mais tu ne réponds pas ?
peut-être te dis-tu que l'on ne t'as pas encourager dans ton projet, pas répondu à tes questions, ou même pire, on te réponds comme au bprea, comme l'administration, et là tu nous en veux, tous pareil, tous aussi c**...... ben dis-le Parcours du combattant ou de la non installation ! 3775856123
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMer 30 Nov 2011 - 3:32

Citation :
hé ho ! faut quand même pas exagérer sur le cout de la certification bio

non,ce n'est pas la raison de ma décision, mais plutôt la conséquence !
disons, que c'est plutôt les contrôles qui me rebutent que le prix !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMer 30 Nov 2011 - 11:15

Euh... c'est peut-être pas la peine de tous partir en live sur un seul et unique message de qq'un qui n'est même pas revenu lire les réponses et qui est juste passé ici soulager sa bile, comme si le forum était un simple urinoir... (pas de nouvelle visite depuis son post...)

Bref, on a tous cru en notre projet, comme s'il était évident pour soi comme pour les autres...heureusement, il y a un accompagnement agricole qui permet souvent d'éviter de se planter, non ?!... Et la remise en cause est toujours bénéfique, comme le soulignent Marianne et RDG.

Pour une personne qui y voit clair et qui réussit, il y a souvent des dizaines de rêveurs qui ne se rendent absolument pas compte de la réalité du métier et qui rêvent de grand air et de vie avec les bêtes, sans comprendre les inconvénients et donc sans connaître la réalité...

Sur ce plan, cher Moutonoir, si tu penses que le service de remplacement c'est de l'esclavage, je tiens à te rassurer tout de suite : la vie d'éleveur, c'est en général la même que celle d'un salarié de service de remplacement, avec les mêmes horaires, mais en plus il faut faire les nuits de mises bas et les week-ends... Si tu n'as pas compris ça, autant arrêter tout de suite, effectivement, et je ne suis pas loin de rejoindre l'avis des techniciens qui t'entourent...

Ensuite, je remarque que tu ne poses aucune question aux membres du forum, juste un coup de gueule et de mauvaise humeur... Certes, on est aussi là pour ça... Mais pas seulement et je préfère les problématiques constructives plutôt que les remarques style "tous des salauds surtout les banquiers" qui ne font rien avancer... Il y a une règle du jeu : soit on l'accepte et on joue... Soit on la refuse mais en en supportant les conséquences avec objectivité... mais on ne peut pas vouloir jouer sur les deux tableaux, c'est se mentir à soi-même et prendre les autres pour des c*...

Voilà mon point de vue. je ne sais pas si tu repasseras ici le lire... En conséquence, je reste prêt à répondre à des questions constructives... Pour le reste, le poujadisme classique qui ne fait rien avancer, ne comptez pas sur moi : désolé, j'ai du travail ! (et bien faire mon travail, c'est aussi ma façon de construire autrement la société en général et l'agriculture en particulier)
Revenir en haut Aller en bas
calou8083

calou8083

Nombre de messages : 52
Age : 37
Localisation : amiens dans la Somme en Picardie
Date d'inscription : 25/02/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeMer 30 Nov 2011 - 19:03

Moi aussi au début j 'ai galéré pourtant suis issu de l'agriculture mais quant j'ai reprit la ferme il n'y avait plus rien de bien correct niveau bâtiments.J'ai essayé de voir pour avoir des aide mais bien trop de papier a faire a mon gout lol. pour finir petit à petit j ai monté mon projet tranquillement. ensuite j'ai fait un previsionel bien détaillé pour la banque et la ça vient bon mais c'est sur qu'il faut avoir la tête sur les épaules et un moral très solide car c'est vrai que l on a tendance a baissé les bras mais bon l'envie de vivre sont rêve reprend vite le dessus. Alors un conseil reste confiant en toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Moutonnoir



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/11/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: mais si je suis là   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 11:49

Merci a tous pour vos réponses mais je ne peux pas tous lire et répondre à la va vite ! un peu de patience svp.

Depuis j'ai trouvé une ferme et nous nous positionnons dessus !
Par contre dans mon département la Haute-Vienne, il y a très peu de fermage donc je dois passer obligatoirement par la case investissement. Le fermage comme on me l'a expliqué c'est quand tu habite sur place et que les gens te connaisse, question de confiance et de bouche à oreille...

Mon problème reste la validation de mon diplome et dans l'immédiat le financement d'une étude de faisabilité (sans tenir compte des aides). Vendredi je monte hors département voir un centre de formation qui me propose une méga formation en ovins et une autre sur utiliser le tracteur en toute sécurité sur 6 mois, à étudier. Dans la semaine qui suit je rencontre des éleveurs ayant le même type de projet qui porte conseils aux nouveaux, bref, je me bouge pour trouver les solutions et être crédible. Je vais contacter des agriculteurs pour finir mes fiches de tâches qui n'ont pu être validée en stage ou en formation faute de tracteur et d'encadrement sérieux. Le centre ou j'ai fait mon BPREA m'a écrit sur ma demande et je sais ou j'en suis sur mes UC par contre laisse entendre qu'ils n'y sont pour rien sur les probllèmes, bref tout est de ma faute à moi seule... facile, non. Par ailleurs le centre a discuté avec le PII est il me qualifie de brouillon que mon projet n'est pas définie tout ça parce que j'ai réorienté mo projet initial du fait de l'impossibilité de s'installer en bovins lait avec atelier complémentaire ovins vu le coup d'acquisition et d'investissement lourds d'une ferme laitière (fosse aux normes, salle de traite réglementaires etc.) J'ai me susi moi même remis en cause et j'ai réorienté mon projet sur les ovins. bref, je recends tous ceci comme de la descrimination et de l'abus de pouvoir vu que cela m'empeche d'avancer et d'avoir un bon accompagnement. Je vais faire comme autrefois me débrouillais seule si cela marche je pourrais être fiere de moi et connaître la valeur de mon travail.

le CER m'estime la facture de l'étude 800 à 1500 euros en moyenne, je ne vois pas la différence de prix avec le PDE !!! Donc je me renseigne ailleurs pour trouver moins cher car si la banque dit NON... merci l'addition...

Si je pouvais me passer des aides je serais la 1ere heureuse mais le banquier l'exige donc le diplome est obligatoire... et oui je suis une femme voilà l'autre problème de ma formation car je veux être éleveuse et chef d'exploitation dans un monde d'homme. La preuve même lors des rencontres, des visites de fermes etc... les mecs s'adresse plus facilement à mon conjoint et de façon plus hésitante vers moi.

Concernant le bio je fais comme certains internautes, je choisis de faire du travail de qualité mais sans certification. Je veux valoriser mon produit par la transparence de ma ferme et une bonne politique de communication.

je vous tiens au courant au fur et à mesure de l'avancement. Si je rate mon projet, j'aurais au moins ma réponse et au pire je retournerai travailler si possible dans le privé mais surement pas en salarié agricole. Je suis fatiguée de travailler à la place des autres et de me faire avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Moutonnoir



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/11/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Antoine63 tu te trompe sur moi   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 12:09

Ne me condamne pas sans me connaître, je me remets souvent en cause et je ne rêve pas tant que cela, je préfère être pessimiste pour me protéger.
J'ai juste cru a toute cette propagande qui disait on vous accompagne on vous aide on vous guide on vous conseil dans votre intérêt. Je tombe de haut !

J'ai 10 ans de labeurs dans le secteur privé derrière moi donc je sais travailler, j'ai même fait 40 heures par semaines nuit et jour, enceinte jusqu'au coup contre l'avis du médecin ! J'ai jamais compter mes heures, ni aimé les vacances puisque je n'y suis pas habituée. Mais le salariat agricole vu les témoignages et ce que j'ai vu sous mes yeux là on est encore au moyens age du temps de l'esclavage. Obligation d'habiter a coté de la ferme, vacances annulées car il te téléphone pour que tu vienne du jour au lendemain. Bref, ta pas de vie privée comme dans le secteur non agricole. Il existe de bon employeur mais ils sont rares et précieux. Sans compter la question sur ma situation familiale : célibataire ? et ben non marié et je divorcerai pas pour autant. Y en a qui rêve trop à l'amour est dans le près.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 14:51

je ne juge pas les personnes, je constate simplement, au vu des tes propos, que tu ne comprends pas exactement quelles sont les contraintes du métier d'agriculteur...
Revenir en haut Aller en bas
rattie

rattie

Nombre de messages : 449
Age : 57
Localisation : suisse / hautes alpes
Date d'inscription : 30/01/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 15:11

@Moutonoir , pour avoir vécu et testé le meme genre d'expériences à peu près , je comprends très bien ce que tu peux ressentir !
en effet etre une femme n'est pas vraiment fait pour aider et faciliter les choses !!!
que ce soit pour les organismes , ou pour les gens autour (voisins agriculteurs ,employeurs...)
en plus si tu n'es pas du milieu agricole ni du pays (ça va avec en principe !!!) cela est encore plus difficile !
et on te demande de faire tes preuves !!! ça veut dire quoi au juste ? etre coulé dans un moule préformaté , par les "coaches" qui imposent à tout le monde ,ce qu'il faut penser ,dire ou faire..
le simple fait d'arriver quelque part et de vouloir s'y installer meme juste pour y habiter est déjà une épreuve en quelque sorte ,pour se faire accepter , vu la grande tolérance dont on fait preuve dans notre société , quoique certains en pensent.... lol! lol!
alors finalement , si tu y tiens vraiment et que cette vie est celle que tu veux , alors fonce et ne t'occupes pas de ce qui se dit , car tu auras plus de paroles de découragement que de l'aide sous toutes formes...
que tu sois propriétaire ou fermière ne changera rien car si tu achètes , tu seras toujours une "estrangère" au pays.... lol! lol!
quant à ceux qui se sont installés hors circuit et sans les aides c'est sans doute qu'ils avaient des possibilités le permettant (reprise d'une ferme familiale , argent suffisant de coté pour démarrer etc...).et ce n'est pas non plus àla portée de tout le monde , car si on a des économies , c'est qu'on a aussi déjà un certain age et qu'on a pu bosser pour économiser assez..... lol! lol!
ce que tu peux faire Moutonoir , c'est de rechercher via le parrainage , un agriculteur cédant (retraite ou autre) et sur le répertoire de l'installation il y a pas mal de choses en location sur la France entière , toutes productions confondues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

il faut beaucoup de patience et persévérance et ne pas se fixer à tous prix une région ou une date ;ça serait restreindre tes possibilités....
en mouton , il y a encore pas mal de possibilités meme sans diplome ni aides ni banque , "j'ai testé pour vous " lol! lol!
après soi on rentre dans le système avec tout ce que celà veut dire...et on ne te dit pas tout dès le début....ou alors tu fais en dissidente à ta façon , et tot ou tard tu en auras la récompense ,et surtout que ce sera grace à tes efforts et ton travail que tu l'auras !
voilà je te souhaite bon courage , et surtout suis ton intuition , tu es la seule à savoir ce qui est bon ou non pour toi je pense !
Revenir en haut Aller en bas
http://noukyenalpage.eu
Moutonnoir



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/11/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: contrainte agriculteur   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 19:17

Si vous jugez la preuve vu votre reflexion.
Je comprends parfaitement les contraintes : un agriculteur ne compte pas ses heures tout comme un excellent artisan ! Ne part pas en vacances etc...

C'est vous qui ne comprenez pas car vous ne faite pas la différence entre un employé et un patron. Ce que fait le patron cela ne regarde que lui c'est son travail donc son revenu. Le salarié lui est payé pour tant d'heure et au passage le code du travail est valable pour tous le monde en France, le monde agricole ne fait pas exception !!!

j'ai pour principe de ne pas faire subir aux autres ce que je ne veux pas moi même subir et je respecte mes collègues. Si un jour je m'installe et que j'ai la chance de pouvoir embaucher : mon salarié sera respecté et je n'abuserai pas de sa passion pour l'élevage pour le contraindre à bosser à ma place "gratos" pendant que je me tire ailleurs. Un bon patron gère son entreprise ! Moi je compterai pas mes heures mais seulement pour ma gueule pas pour engraisser un autre qui en profitera.

Je vais finir par croire que vous exploiteriez volontier les autres pour faire votre beurre.
PS je parle sans colère je mets juste à jour mes impressions, ma consternation sur l'attitude de certains qui aime dominer et écraser les autres en bouzillant leurs vies.
Je ne m'installe pas en agriculture pour regarder les oiseaux et ramasser les fleurs comme une gamine. Je veux construire une entreprise et assurer mon avenir et celui de ma famille tout en assumant ma passion pour l'élevage.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 19:21

Citation :
quant à ceux qui se sont installés hors circuit et sans les aides c'est sans doute qu'ils avaient des possibilités le permettant (reprise d'une ferme familiale , argent suffisant de coté pour démarrer etc...).et ce n'est pas non plus àla portée de tout le monde , car si on a des économies , c'est qu'on a aussi déjà un certain age et qu'on a pu bosser pour économiser assez.....
alors, je dois être l'anti-thèse de ta théorie, puisque j'ai commencé à 22 ans, sans le sou. Le seul "truc", c'est que j'avais à dispo, par mon boulot (je travaillais dans un écomusée), une grange et des prés à ma dispo. J'ai donc commencé en achetant 2 biques, qui ont donné le troupeau, et acheté petit à petit (mais vraiment petit le petit), chaque matos dons j'avais besoin: on comptait le nouilles, comme on dit.
Puis j'ai eu la grande chance de rencontrer quelqu'un "qui a cru en moi"t et qui m'a loué une petite ferme en fermage, au début 7-8 ha + bâtiments. Et encore, petit à petit, j'ai agrandi tout doucement. Le gros truc, c'était la fromagerie. Là, et seulement là, mon père m'a prêté 50000 f soit 7500 €.
alors, effectivement, du moment où j'ai commencé et le moment où j'ai pu en vivre "réelllement", il s'est passé 10 ans (1993-2003).
aujourd'hui, je ne suis toujours pas proprio de ma ferme (25 ha), et jamais, je pense (elle est trop grande pour la mettre dans mon dernier trou), j'ai un troupeau de 40 biques en trans. fro vente directe, et un petit troupeau de vaches blandes d'aquitaine (9), élevage que nous avons commencé en 2007 en achetant 3 génisses prêtes à vêler.
Et toujours pas d'emprunts ! Very Happy (et j'ai pas l'impression de vivre mal ! )

ha oui ! j'entends ta question: comment j'ai fait pour financer tout ça ?
ben, quand j'ai quitté le musée agri, je me suis mis au remplacement agri, et ce que tu en as entendu n'est pas faux:
effectivement, (je faisais à peu près tout ce qui se trouve dans le sud-ouest, notamment les vaches (et la traite !), tracteur, fraise, tabac, bucheron, etc...).
alors là, on apprend: et t'as raison, mais faut pas croire que quand les agris partent en vacances, c'est jamais le we ! (j'ai fait jusqu'à 3 remplacements traites, soit 6 par jour ! )
et c'est pas vrai que quand ils t'emploient, les agris te garde le travail le plus interessant, pour qu'eux se tapent que les merdes, ça c'est pas très courant ! Very Happy en gros, le remplaçant fait souvent les merdes (mais pas seulement heureusement ! )
bref, quand on ne sait pas de quoi on parle, ben on parle pas.

par contre, ce qui est intéressant, c'est que l'on peut avoir un peu de temps pour bosser à la maison, puisque le remplacement, c'est pas tous les jours (t'as tous les jours de pluies pour toi ! Very Happy ), et 2 ème avantage, t'as pas besoin de te changer quand tu pars le matin après avoir trait les biques ! ! clown (tu pues la biques ? ben, eux, ils puent la vache, alors, hein ! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 19:30

ah on vient de poster ensemble !
alors, les heures salariées.... Razz
ben, c'est au lance-pierre ! , j'avais "négocié" (imposé ! ) mon repas de midi si je venais travaillé la journée entière !
le pire, c'était les traites: j'ai fait un fois un remplacement d'un mec accidenté du matin pour le soir et ça pendant 3 mois: ben tu fais une croix sur tout ce que tu avais prévu à venir ! c'est comme si c'était toi qui avais l'accident en fait ! Razz
le pire, c'est que c'était à 25 km, (ben, oui, c'est jamais les voisins, hein ! )et ben, le service de remplacement payé les kilomètre (mais très peu), et je devais me taper 2 aller-retour (2 traites ! ) soit 2 fois 50 bornes (100 ! )dans des petites routes qu'il te faut 30 mn pour y aller...soit 2 heures par jours (mais non payées, evidemment), et ça, pour 2 fois 1h30 de traite. Le remplacement, c'est une vocation de dévouement ! Very Happy
(et en plus, fallait en même temps assurer les "réguliers", chez ceux chez qui on va souvent, et ça c'était pas toujours évident...)
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 19:33

en fait black sheep, je crois que l'on va bien s'entendre ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 19:37

Montonnoir, faut peut-être remettre les pieds sur terre !

Moi je juge, et toi tu donnes tes impressions ?!...
c'est un peu facile non ?!

Enfin, on te verra à l’œuvre quand tu seras installée, mais tel que c'est parti, c'est pas gagné !

Razz
Revenir en haut Aller en bas
rattie

rattie

Nombre de messages : 449
Age : 57
Localisation : suisse / hautes alpes
Date d'inscription : 30/01/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 19:49

@Poupart ; je suis 100% d'accord avec Moutonnoir , meme si je ne mets pas tous les employeurs dans le meme sac , la majorité sont des exploiteurs et profiteurs , surtout à l'égard des jeunes et de ceux qui sont passionés par cette vie et ce métier...
des remplacements ,j'en fais à longueur d'année et pas seulement autour de chez moi mais dans toute le France et la Suisse , il ne faut pas avoir peur de faire des km et partir loin et longtemps , plusieurs semaines ou mois ,loin de chez soi de sa famille etc.....
les jours de pluie de neige etc.....partout où je suis allée on trait on fromage on nourrit les bètes ou on va garder , et si toi tu as pu bosser autour de chez toi en faisant du boulot sur ta ferme ce n'est pas souvent le cas !!!
et puis je vois que ce n'est pas trop encourageant de la part d'Antoine de réagir ainsi , la voir à l'oeuvre ? et les autres ici sur ce forum ou d'autres , meme si on ne voit pas vraiment ce qui se passe chez eux ; à les lire ce n'est pas toujours bien brillant ,alors qu'ils ont fait des formations diplomées des stages ,que sais je ???
Revenir en haut Aller en bas
http://noukyenalpage.eu
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 20:24

ha ben, pour une fois on est d'accord ! Wink

Citation :
des remplacements ,j'en fais à longueur d'année et pas seulement autour de chez moi mais dans toute le France et la Suisse , il ne faut pas avoir peur de faire des km et partir loin et longtemps , plusieurs semaines ou mois ,loin de chez soi de sa famille etc.....

ça, c'est aussi un choix de vie, mais incompatible avec ma activité à la maison.
j'aurai de toute façon trouvé autre chose ! (mais c'était le plus simple un travail dans l'agricole ! ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 20:26

Chère Rattie, quand je vois arriver des gens ici, plein de rancœur et de jugements tout faits sur les autres, je me dis que, face à la somme de couleuvres à avaler pour arriver à faire ce métier, Moutonnoir commence mal ! Elle m'agresse sur mes qualités d'employeur, elle qui n'a jamais été patron, elle juge les organismes d'accompagnement (sur lesquels je n'ai pas été le dernier à dire ce que je pensais mais de façon plus nuancée et après avoir réussi le parcours de l'installation...) et fait reposer sur les autres l'ensemble des difficultés qu'elle rencontre et que, a priori, elle s'est créées...

Bref, pour y arriver, on est tous passés par des moments difficiles : je me souviens d'un maître de stage qui oubliait de me nourrir : il ne me restait qu'à partager la soupe du chien... ce genre d'humiliation forge le caractère : on peut refuser de les supporter certes... mais alors il faut changer de métier et de planète pour ne pas être en contact avec ses semblables ! Et visiblement pour ta part, tu les acceptes car c'est la vie et tu es à l'oeuvre, tu montres ta patience et ta capacité à assumer.

C'est simplement ce que j'essaie de dire à Moutonnoir qui ne prend d'ailleurs même pas la peine de tenter de comprendre les autres : c'est pour cela que pour son projet, je ne pense pas me tromper, c'est mal barré !
Revenir en haut Aller en bas
Rien De Grave

Rien De Grave

Nombre de messages : 2050
Localisation : 31
Date d'inscription : 25/09/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 20:45

Non mais alors là, je suis choquée Antoine !
Tu as piqué la bouffe du chien, mais tu n'as pas honte ! affraid


Sinon, je comprends un peu moutonnoir, enfin je crois, sur le fait de bosser pour un patron et se crever pour lui. Perso, j'ai beaucoup donné, je me défonçai pour atteindre mes objectifs, mais j'aimais mon boulot. N'empêche que quitte à se défoncer, autant le faire pour soi. C'est un peu ma philo et aller trimer pour nous, ça ne nous pose pas de problème mais le faire pour quelqu'un qui parfois ne respecte même pas ça, non.

Fôte d'ortho corrigée par la modération Razz

Re-modération : suis fatiguée, c'était journée cadeaux de Nowel, je vais me coucher.


Dernière édition par Rien De Grave le Jeu 1 Déc 2011 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moutonnoir



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/11/2011

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: liberté d'expression   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 21:35

Antoine63 puisque tu casse au lieu de soutenir et de comprendre oui je t'assure tu ressemble au mec qui casse mon parcours comme toi il a plusieurs casquettes à la limite du conflit d'intérêt car il controle le début et la fin de la chaine de l'installation. Il cache difficilement son intérêt pour les fils d'agriculteur, là il fait tout pour qu'ils réussissent meme si ils se comportent mal et qu'ils ne travaillent pas. Toi tu es moderateur donc tu critique sans gene. Si tu regarde ta façon de t'exprimer tu te rendra compte que tu agresse plus que moi !

Je suis venue sur ce forum pour trouver un soutien de la motivation et des conseils pas le meme genre de matcho que ceux qui m'entourent donc rassure toi je quitte sur le champs ce forum qui est "ton territoire exclusif"

Sache tout de meme que je connais d'autres candidats qui pense comme moi et qui ont le BPREA. Ne rien dire c'est permettre que cela continue et que d'autres candidats subissent la meme chose (vu la chute des installations) ! je me bats pas que pour moi mais pour que les prochains ne subissent pas ce calvaire. Oui j'ai ma part de responsabilité mais je le re-dit etre bien accompagné ça compte beaucoup pour réussir hors chez moi personne n'a suivi ma formation alors que j'ai fait ce que j'ai pu, j'ai demandé de l'aide, signalé mes problèmes mais rien... ex : j'ai récuré à la pelle les bouses tous les jours, pailler sans l'aide du tracteur à la fourche toutes la stabulation avec de la mauvaise paille collée et toutes les basses besognes sans me plaindre, en les acceptants comme faisant partie du boulot mais le travail d'exploitant ça non on me le refuse moi j'ai le droit aux tronc de bois en hiver (lui au chaud dans le tracteur), à la débrousailleuses sur du gravier pour un brin d'herbe (obligé), à du menage, à faire son potager, même le récurage des toilettes après sa gastro) alors que mes semaines de stages sont limités et qu'il y a 11 fiches à valider. Ce que tu veux que je tolère c'est une sorte de droit de passage dans le monde agricole hors c'est pas eux qui m'aiderons ni eux qui pairont mes charges financières. Je ne les déteste pas pour autant ce qui m'énerve c'est leurs aveuglements et le fait de me descriminé par rapport aux autres apprentis mineurs. Sache aussi qu'une connaissance est en cours de traitement pour son installation dans mon département et qu'il ne fait rien, la chambre, le centre de formation ont tout fait pour lui. Ils a le droit a tout. Tout cela parce que c'est un mec et qu'il a choisit la production dominante du département mais surtout parce qu'il se laisse faire. Alors qu'en il commençera a travailler sur sa ferme on verra ! Un type sympa pourtant, la culture et le tracteur n'ont aucun secret pour lui mais gérer son entreprise, gérer un troupeau.... là on hésite. tous ses proches s'entendent a dire qu'il aurait du choisir céréalier qu'eleveur.

Désolé pour les messages privés ils semblent que mon compte soit bridé donc je ne peux répondre. Au revoir et merci aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
rattie

rattie

Nombre de messages : 449
Age : 57
Localisation : suisse / hautes alpes
Date d'inscription : 30/01/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 21:38

on est bien d'accord Antoine , mais au bout d'un moment il faut savoir dire stop , ce qui était encore d'usage il y a 20-25 ans ne peut plus se justifier aujourd'hui !!!!!
avant les agriculteurs n'avaient ni aides ni primes et devaient embaucher quand meme , ce n'est plus le cas aujourd'hui car beaucoup ont la possibilité de prendre un salarié qui ne leur coute pas un sou de leur poche , en alpage par exemple etc........
pov' chien !!!! t'as eu de la chance d'en avoir un sinon niet ! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://noukyenalpage.eu
Loïs



Nombre de messages : 420
Age : 41
Localisation : Ariège
Date d'inscription : 07/09/2008

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 21:39

Citation :
Bref, pour y arriver, on est tous passés par des moments difficiles : je
me souviens d'un maître de stage qui oubliait de me nourrir : il ne me
restait qu'à partager la soupe du chien... ce genre d'humiliation forge
le caractère : on peut refuser de les supporter certes... mais alors il
faut changer de métier et de planète pour ne pas être en contact avec
ses semblables !


Ouaif....

la première année me souviens d'avoir fini de traire à 3h du mat pake les chevrettes ne voulaient pas monter en salle, et il me fallait encore tuer et dépecer 5 chevreaux une fois que c'était fini... tout ça avec un groupe électrogène... avec 20 chèvres je veux bien mais avec 200...
250€ en liquide pour les 5 chevreaux c'était la seule solution pour faire les courses et bouffer autre chose que du chevreau...

Quand j'y repense je ne sais pas si je le referais mais n'empèche que, même quand c'est pour soit, on frôle parfois la folie.
On s'est peut être mal débrouillé, on était probablement mal organisé mais quand on y est il faut le faire, et pour le faire il faut être en acier car la motivation ne suffit pas.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeJeu 1 Déc 2011 - 22:20

ah mais non, moutonnoir, reste !
c'est pas parce que t'as trouvé un accro que personne ne veut t'entendre ici ! Rolling Eyes
le forum est à tout le monde, et suffit de zapper le post qui ne plait pas ! Wink
après, tu vois, y a pleins de gens ici, qui ont un parcours pas ordinaire, alors, ça vaut le coup de nous expliquer ton projet, pour voir vraiment si c'est de la folie !
car pour l'instant, c'est vrai, on n'a pas encore eu l'occasion de savoir ce que tu souhaites faire, en fait...
Revenir en haut Aller en bas
marianne



Nombre de messages : 3390
Date d'inscription : 26/12/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 2:03

Citation :
quant à ceux qui se sont installés hors circuit et sans les aides c'est sans doute qu'ils avaient des possibilités le permettant (reprise d'une ferme familiale , argent suffisant de coté pour démarrer etc...).et ce n'est pas non plus àla portée de tout le monde , car si on a des économies , c'est qu'on a aussi déjà un certain age et qu'on a pu bosser pour économiser assez.
nan, pas de milieu agri, pas de sou, pas de ferme rien, nada
mais deux trois journée en une, travail à l'extérieur en plus selon les occasions, travail sur l'élevage tot le matin, pour finir à 8 ou 9h, travail extérieur, et ensuite soir et + jusqu'à 1, 2h du mat travaux pour adapter les locaux, salle de traite, fromagerie, comme poupard, 5 puis 10 puis 20 chèvres etc.....location au départ, aucun emprunt, tous le matos acheté d'occas, limite épave et réparé et amélioration progressive, toutes les rentrées réutilisées pour améliorer le travail, très peu pendant + de 10 ans sur la partie privée, maison limite habitable pour les "autres", mais bien pour nous, vu le peu de temps qu'on y passait, et prix dérisoire par la suite à la vente, je n'ai jamais eu l'impression d'avoir manquer de quelque chose, faut juste faire soi même le banquier, l'emprunt à l'envers, acheter un tracteur, même d'occas, faut prévoir pas mal d'année avant, s'organiser et trouver des astuces pour ne pas utiliser les sommes bloquées, prendre un compte dans une agence ou tu ne peux pas aller retirer des espèces facilement, ne pas avoir ni carnet chèque, ni carte sur ces comptes, éviter l'argent virtuel bounce
@ moutonnoir
t'inquiète pas les milieux ou les femmes font "sourire" ou ne sont pas prise au sérieux, y'en a plein, c'est pas nouveau et y'en a encore pour de nb années, ça tu ignores, enfin non faut pas ignorer mais ça ne doit pas t'arrêter
lire les différents avis, critiques ou pas, ne peut que t'aider à te poser les bonnes questions, après tu prends ce qui te convient, tu restes de toutes façon libre de tes choix, on ne peut être en accord avec tout le monde , ce n'est pas une raison pour partir, fuir, à quoi ça te servirais d'avoir des réponses cuculapralines du genre "ha super une nouvelle" "bienvenue" "beau projet" (que l'on ne connait pas encore), "ha t'as raison, te laisses pas faire" etc etc... certes des réponses qui ne seront pas critiques mais creuses
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 3:47

Citation :
trouver des astuces pour ne pas utiliser les sommes bloquées, prendre un compte dans une agence ou tu ne peux pas aller retirer des espèces facilement, ne pas avoir ni carnet chèque, ni carte sur ces comptes, éviter l'argent virtuel
par exemple, avoir son compte en Dollars à Téhéran, avec option "retrait à vue" ? Very Happy
oui, je comprends ton système d'épargne ! éfficace !

Citation :
t'inquiète pas les milieux ou les femmes font "sourire" ou ne sont pas prise au sérieux, y'en a plein, c'est pas nouveau et y'en a encore pour de nb années, ça tu ignores,
oui, essaie d'imaginer si tu t'installer maçonne, mécanicienne, ou même restauratrice étoilée ! ! ! affraid

Citation :
ce n'est pas une raison pour partir, fuir, à quoi ça te servirais d'avoir des réponses cuculapralines du genre "ha super une nouvelle" "bienvenue" "beau projet" (que l'on ne connait pas encore), "ha t'as raison, te laisses pas faire" etc etc... certes des réponses qui ne seront pas critiques mais creuses
oui, et des forums agris comme ça, y en a pleins, on peut même t'en citer Twisted Evil mais Evil or Very Mad !
mais à mon avis, t'es pas faite pour eux ! Evil or Very Mad (vu qu't'es à moitié couillue ! Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
calou8083

calou8083

Nombre de messages : 52
Age : 37
Localisation : amiens dans la Somme en Picardie
Date d'inscription : 25/02/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeVen 2 Déc 2011 - 22:02


alors, je dois être l'anti-thèse de ta théorie, puisque j'ai commencé à 22 ans, sans le sou. Le seul "truc", c'est que j'avais à dispo, par mon boulot (je travaillais dans un écomusée), une grange et des prés à ma dispo. J'ai donc commencé en achetant 2 biques, qui ont donné le troupeau, et acheté petit à petit (mais vraiment petit le petit), chaque matos dons j'avais besoin: on comptait le nouilles, comme on dit.

Sa me fait plaisir de voir ça j'ai commencé pareil sauf que j avait trois biquette. :lol!: .
Je suis allez en formation lundi dernier pour mon PMS et il y avait des femme d 'agriculteur qui quant elle on commencé n’était po dut tous du milieu agricole ben elle y sont arrivé donc il n'y a po de raison.Ma copine aussi n'était po milieu pis ben elle c'est vite habitué aussi a la ferme "se qui étonne son papa d’ailleurs" enfin bon je reste sur mon idée mouton noir on a rien sans rien.
Pour moi non plus po facile de m installé car j ai un petit handicape "une jambe plus court que l 'autre"j ai jamais était accepté dans les écoles d'agriculture pis j y suis arrivé quant même.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia55

Alicia55

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 20/12/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 11:28

Je réagis à ce poste, parce que nous traversons aussi la même situation. De toute façon, faut bien se dire que quand on est hors cadre, fille ou garçon, c'est la galère pour s'installer.
Dernièrement, la banque nous a refusé toute étude de projet sur une reprise de ferme du fait de l'âge de mon conjoint. Ben ouai, on a 9 ans de différence, il n'a pas encore 20 ans, ça fait peur. On nous a quand même sorti "vous savez, à 20 ans, vous allez sans doute vite vous lasser de traire des brebis..."
Il faut pour s'installer, avoir fait 10 ans de salariat agricole. Alors certes, pour lui, à 28 ans, ça serait encore raisonnable de faire du salariat et de s'installer à cet age, mais bon, moi j'en aurais 37... S'il faut attendre la retraite (j'exagère un peu) pour s'installer maintenant...

En plus, on a un projet atypique, encore plus en Meuse, si on y reste. Ce qui n'aide en rien.

Alors je comprends tes remarques Antoine, ce n'est pas uniquement sur ce poste que j'ai pu te lire, mais là, je trouve ça un peu decevant de ta part.
S'il faut pour réussir être tombé dans la marmite tout petit comme Obélix ou avoir tout accepté parce que pas le choix, je ne suis pas trop d'accord.
Ce n'est pas parce qu'on n'est pas du milieu qu'on ne connait pas les contraintes, les horaires. Ici, on est dans un département rural, un bon nombre de nos amis sont eux mêmes agriculteurs (bovins lait, moutons viande, ...), ce sont les premiers à nous avoir mis en garde. Bon, en même temps, eux ont repris par devoir plus que pour autre chose, parce que finalement, des fils d'agri qui reprennent par plaisir l'exploitation de leurs parents, je commence à me demander si ça existe... En tout cas, pas chez nos amis...

Mais bon, les contraintes, tu peux les connaitre différemment... On a des chevaux, depuis peu des vaches et des brebis. Ben y'a pas, faut s'en occuper, même si pour le moment, elles ne sont pas rentables pour un sous. ALors les vacances, les horaires à la con, les sorties quelque soit le temps, ben on connait déjà.
Quant à bosser chez des agri, tu m'excuseras, mais si tu y vas pour y apprendre le métier, je suis d'accord, certains sont géniaux, pédagogues à souhait (un bon ami à nous prend des stagiaires et franchement, rien que de faire la traite avec lui, tu apprends 1000 fois plus que tout ce que j'ai pu lire en BPREA) mais bon, là où j'ai fait mon stage, si tondre la pelouse ou balayer la paille dans la cours t'aide pour plus tard, faudra m'expliquer en quoi (ouai, je sais passer le balais, encore que...). Donc je veux bien donner de mon temps, mais faut que ça me soit profitable, parce que le temps que je donne comme salarié, je ne peux pas le mettre à profit pour faire des travaux chez moi, m'occuper correctement des bêtes... En revanche, suis partante pour bosser, si et je dis bien si on me forme vraiment à ce que sera mon futur métier.

Alors parfois, surtout sur un forum comme celui là, sans pour autant avoir des hypocrites en face de nous ou des réponses cucul la praline, on aimerait juste un peu de soutien ou simplement s'entendre dire qu'on n'est pas complètement dans le flou et cinglé (quoique, cinglé, faut quand même y être un peu pour se lancer dans une telle aventure).

Personne ne sait ce qu'il sera dans 10 ans, quelque soit le boulot, on en voit combien maintenant qui se réorientent en cours de carrière?!

Moi, je tiens à remercier Lor que j'avais contacter au tout début de nos recherches. Il m'avait envoyé plein d'infos super utiles. En plus, c'est un atelier comme le sien qu'on veut monter, enfin à peu près. C'est sympa de pouvoir échanger comme ça avec des gens qui croient, ne serait-ce qu'un peu, en vous.
Parce que bon, se battre tout le temps contre vents et marées, y'a des fois, ça épuise... Donc, une rencontre, un échange, ça vous remet un peu de baume au coeur (nan nan, je ne suis pas niaise du tout) et ça vous aide à mieux repartir, à vous reposer les bonnes questions et à avoir un point de vue différent encore.

Alors Moutonnoir, courage! On n'est toujours pas installé et ça doit faire plus d'un an maintenant qu'on recherche mais bon, on ne desespère pas!!!
On se monte nos troupeaux comme on peut, pis s'il faut commencer tout petit petit, on le fera.


Et merci aux autres pour ce forum, c'est une vraie mine d'or!!! Les commentaires sont souvent (ben oui, pas toujours quand même!! ^^) très constructifs et ça donne de très bonnes pistes pour l'installation!

Revenir en haut Aller en bas
Rien De Grave

Rien De Grave

Nombre de messages : 2050
Localisation : 31
Date d'inscription : 25/09/2009

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 13:17

Alicia55 a écrit:
De toute façon, faut bien se dire que quand on est hors cadre, fille ou garçon, c'est la galère pour s'installer.

Je ne suis pas d'accord avec toi là-dessus, je suis hors-cadre, tout comme mon mari et nous n'avons jamais été pénalisés par cela. Que ce soit pour la création du dossier de formation, pendant la formation ou pour l'installation.
Nous avons été testés bien sur, verbalement, pour voir si nous tenions la route, tant au niveau du projet, de nos compétences que de notre motivation.

Pour chaque projet, les contraintes économiques sont grandes et différentes et elles doivent être anticipées au maximum. Je pense que c'est en cela qu'un projet peut être mal perçu par des professionnels (une fois la partie personnelle validée).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 13:24

Bonjour Alicia !

Je pense que tu as dû mal lire Mouton Noir ! si je l'ai envoyé balader, c'est parce qu'elle a attaqué en disant que tout le monde était nul, que le BPREA ne servait à rien, que j'étais sans doute un enc... d'exploiteur employeur agricole, etc...

Il y a une profonde différence entre les gens comme toi et plein d'autres ici qui ont un vrai projet, qui cherchent à le monter par eux mêmes et à prouver que ce projet est bon et puis les trolls qui viennent ici pour nous dire que leur projet est génial (sans être d'ailleurs capables de l'expliquer) et que ceux qui ne croient pas en lui ne sont que des c*

ce que j'ai voulu dire, ce n'est pas que les employeuress agricoles étaient tous des saints, c'est qu'un peu d'humiliation faisait parfois du bien et que beaucoup d'humilité (ce qui manque à Mouton noir) était indispensable pour y arriver.

Maintenant, je ne suis pas issu du milieu, j'ai travaillé 15 ans avant de m'installer pour avoir un peu de disponibilités financières et j'ai pris les aides parce que je ne pouvais pas m'en passer (économiquement, hein !) et après 4.5 ans d'activités, je pense que mon projet tient la route, que je gagne correctement ma vie et que je bosse comme un soutier polonais... Et donc que je peux parler en connaissance de cause !

Bref, bon courage à toi, car tu sembles aborder les choses avec plus de modestie que Mouton Noir et c'est indispensable pour y arriver ! (et surtout la concernant, le côté "je suis au chômage alors pourquoi pas faire ça ?!" ce n'est pas la bonne façon d'aborder le métier...)
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard

Nombre de messages : 5028
Age : 49
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 13:50

mais rdg, si tu n'as pas trouvé cela galère, il faut te dire que si tu avais été enfant d'agri, tu aurais trouvé ça encore plus simple et facile ! :
-tes parents seraient déjà connus à la chambre, donc aussi leur exploit et leur(s) atelier(s)
-leur banquier connaitrait déjà leur situation financière et la rentabilité de l'affaire, et donc aurait prêté plus facilement
-les structures agricoles auraient "peut-être" plus penchées en ta faveur, comme la SAFER (rappelle toi le mic mac avec l'histoire de Gaëlle et Coline en Bretagne)...

Bon, d'accord, si tes vieux doivent pleins de fric partout, qu'ils sont en redressement judicaire, qu'ils sont grillés au niveau de la chambre, qu'ils sont en phase d'interdiction de liver du lait à la laiterie à cause de leur lait pourri, et qu'à chaque contrôle, ton paternel éclate le type, là, effectivement, mieux vaut éviter de révéler ton pedigree...
mais sinon...ça doit évidemment faciliter la phase installation de leur poussin adoré, comparé à l'autre vilain petit canard de citadin "qui veut jouer au paysan"... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Alicia55

Alicia55

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 20/12/2010

Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitimeSam 3 Déc 2011 - 15:13

C'est vrai que je n'ai pas perçu le message de Mouton Noir comme toi non plus Antoine, peut être parce que j'y ai retrouvé aussi pas mal de nos frustrations... Possible. Et je ne remets surement pas ton travail en cause, j'ai même été faire un tour sur ton site pour voir ce que vous proposiez! ;-) Mais comme je l'ai dit, sans doute aussi une différence dans la compréhension du sujet.

Pour RDG, ben franchement, vous avez eu de la chance, parce que ici, s'imposer en étant hors cadre, je peux te dire qu'on cherche plus à te faire remarquer que tu n'es pas de ce milieu et qu'avec tes diplômes tu pourrais sans doute trouver mieux... Ben oui, mais bon, j'ai envie de faire du fromage, c'est tout!!! lol

Pour Poupard, tu as tapé juste, la SAFER ne nous aide pas franchement en Meuse, bien au contraire... Les parcelles qui se libèrent vont aux gros, malgré normalement la priorité donnée aux JA ou sinon, on te propose des ruines à des prix dubitatifs...

Enfin, c'est surtout pour dire que bon, c'est compliqué tout de même de s'installer, que le temps estimé entre ton installation et le début de la paperasse et des recherches peut être très long (ça, on n'en avait conscience mais pas à ce point) et que financièrement, il faut aussi être solide derrière en attendant de pouvoir vivre du fruit de ton travail.
Je vois bon nombre de fils d'agri et filles d'agri s'installer autour de moi, j'en ai rencontré pas mal durant mon stage 21h, j'étais d'ailleurs la seule hors cadre, et ils ont quand même plus de facilités que nous, d'ailleurs, beaucoup ce sont déjà installés depuis Juin, date du dit stage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Parcours du combattant ou de la non installation ! Empty
MessageSujet: Re: Parcours du combattant ou de la non installation !   Parcours du combattant ou de la non installation ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Parcours du combattant ou de la non installation !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alliance-Elevage.com :: Alliance Pastorale :: Discutons de nos PROJETS et de la Formation...-
Sauter vers: