Forum Alliance-Elevage.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Alliance-Elevage.com

Le forum des éleveurs ovins, caprins, bovins et équins
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-56%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
24.99 € 57.21 €
Voir le deal

 

 Problème de rumination chez une agnelle

Aller en bas 
+4
marianne
poupard
lor0055
lunacaramel
8 participants
AuteurMessage
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 18:30

Bonjour,
j'ai une petite agnelle qui est né en mars 2010. Chez l'éleveur au bout d'un mois elle a développé un problème neurologique (perte d'équilibre) et une infection respiratoire (écoulement purulent et bruit à la respiration). Il l'a soigné par des injections d'antibio et ultra B (sans véto). Elle a fait plusieurs rechute et elle est devenue aveugle, elle a fini par être élevé au biberon.
Je l'ai récupéré début juillet, elle pesé 10kg et surtout de toute petite taille. J'ai continué le lait et commencé a réduire pour la sevrer mi juillet.
Au sevrage elle a commencé a avoir des régurgitations (son menton était sale et une mauvaise odeur), j'ai surveillé mais elle ruminé et pas de diarrhée, elle mangeait correctement (foin, un peu de floconné et de l'herbe) et prenait du poids.
Début aout je l'ai retrouvé en hypothermie avec le nez qui coule, elle vomissait et ne pouvait plus se lever. Direction chez le véto, il pensait a une encéphalite. Les prises de sang était normales. Pas de diarrhée. Il l'a traité avec du prinperan, antibio et ultra B, il l'a réhydraté. Je l'ai récupéré, le lendemain elle se relevait mieux, elle a mis une dizaine de jours pour retrouver sa forme. On a continué avec de la pénicilline pendant 15 jours et on lui a redonné du lait pour l'aider a remonter la pente.
Tout aller bien, elle a pas beaucoup grandit et pèse 16kg, elle est pas maigre même bien ronde, elle est nourrit avec du foin et l'herbe j'allais reprendre les floconné avec le mauvais temps qui arrive.
Dimanche je l'ai retrouvé sur le côté, elle tourné d'un coté avec la tête sur le coté (c'était assez léger car elle arrivé quand même a rester debout), je l'ai mis au chaud et je lui ai fait une injection ultra B et j'attendais une réponse du véto.
il me rappelle une heure plus tard, elle était normal, mangeait, ruminé et plus de problème neurologique mais toujours se soucis d'odeur forte à la rumination et une légère faiblesse du train arrière. donc le véto m'a dit de reprendre le traitement mais n'en sait pas plus et n'est pas très optimiste.
Je pense qu'elle a un soucis avec la rumination et que du coup il lui manque des "nutriments" et sur le long terme sa lui provoque une faiblesse et des problèmes neuro
Est ce que quelqu'un aurait une idée?
Que puis je lui donner pour l'aider a reprendre sachant qu'elle est trop grande pour le lait?
Est ce qu'il existe quelque chose pour la rumination?

merci d'avance pour votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
lor0055

lor0055


Nombre de messages : 6688
Age : 73
Localisation : près de Rennes,
Date d'inscription : 28/12/2009

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 19:46

Quand tu dis:
"Direction chez le véto, il pensait a une encéphalite. Les prises de sang étaient normales."
tu n'as pas l'impression que c'est mal barré, ton affaire ?
Et tu ajoutes:
"elle tournait d'un côté avec la tête sur le côté ", là , c'est encore plus inquiétant, ce sont quand-même des symptômes d'atteinte assez sérieuse à l'intérieur de la boîte cranienne !

Si la prise de sang écarte la tremblante, tant mieux, car pour un cas diagnostiqué dans un élevage, toute commercialisation du lait de cet élevage devient interdit ! Et il est déconseillé de consommer les merguez !

Personne n'osera te dire..... si, un, ..... que tu n'as pas fait une bonne affaire . .... à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://moulindeliffre.jimdo.com/
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 20:28

Merci de ton intervention même si elle ne fait pas avancer les choses :D

Je n'ai pas d'élevage laitier et je ne compte pas la manger, ni la faire reproduire donc de se côté la pas de soucis.
Pour la bonne ou la mauvaise affaire, on me l'a donné donc a vrai dire c'est plus mon soucis si j'ai envie d'investir de l'argent pour la soigner plutôt qu'une arnaque.

L'affaire mal barré je suis assez d'accord avec toi et je ne suis pas du genre a faire de l'acharnement thérapeutique Quand je l'ai emmené au véto en aout je pensé plutôt qu'il allait l'euthanasier et je me voyais pas la laisser agoniser. Quelques heures plus tard le véto m'appelle pour me dire que je peux venir la chercher et quand je suis arrivé elle se baladait dans le cabinet avec l'assistante du véto qui courrait derrière même si sa démarche n'était pas encore sur à 100%, elle est venu vers moi pour me voir.
Dimanche quand je l'ai retrouvé part terre je pensais encore une fois que c'était la fin, je la met au chaud et lui injecte en IM 1ml d'Ultra B.
10 min après elle mangeait et 1h après elle était debout sans aucun soucis.
Là, elle est retourné dehors et si elle tombe (faiblesse dans ses pattes), elle se relève seul.

Alors vu qu'elle se bat je vais pas la laisser tomber et faire mon maximum pour l'aider. Si elle arrête de se battre, je l'aiderais a partir.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 20:51

et dire que l'on tue par millions des agneaux, chevreaux, veaux, (...) alors qu'il s sont en pleine forme (et heureusement) et toi, tu essaies de sauver une agnelle, qui au mieux sera une aveugle souffreteuse toute sa vie. Y a pas de justice, là !

alors, je sais, je suis un gros bourrin d'éleveur, mais en la tuant, tu lui rendrais un grand service (mais par contre, financièrement parlant, pas à ton véto). t'as bien sûr le choix entre l'euthanasie vétérinaire ou fermière.

Excuse-moi de te le dire comme ça, mais l'acharnement thérapetique, tu le pratiques depuis le jour où tu as accepté de la prendre.

Revenir en haut Aller en bas
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 21:03

Ok
merci de vos réponses,
Je pense que je me suis juste trompé de forum pourtant habituellement j'ai de bonne réponse pour m'aider à soigner mes bêtes.

Mais bon c'est vrai que d'être aveugle c'est l'horreur pour un mouton et que je suis juste égoïste. Sachant que le seul traitement qu'elle a eu se sont des injections de péniciline, de prinperan (pendant 48h) et ultra B pendant 48h. Et que le seul traitement qu'elle a eu dimanche c'est 1ml de Ultra B et idem aujourd'hui.

La prochaine fois que j'ai envie de me faire juger pour mon comportement et mes choix je saurais sur quel forum m'adresser.

Bonne soiré a tous et encore merci pour vos bon conseils avisés.

Ps : Poupard avant de dénigrer le véto relis mon poste et tu verra qu'il pense aussi que c'est mal barré donc je pense que si je lui demander de l'euthanasier, il le ferait. Mais bon on sait tous que les véto travaille que pour se faire de l'argent sur notre dos, vive les idées reçu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 21:51

Bonsoir Lunacaramel,

Bravo pour ce que tu fais pour cette petite agnelle, à travers elle, tu offres un peu de compassion, de tendresse, de respect, pour tous ces agneaux, chevreaux, veaux que l'on tue par millions.


Tu sais, autant il existe des médicaments et surtout des vétérinaires capables de poser des diagnostics pour les chiens et les chats : troubles du vieillissement, épilepsie…Mais pour les animaux de rente, même si ton agnelle est pour toi un animal de compagnie, il ne faut pas attendre de miracle.
Les animaux de rente, on ne les soigne que jusqu'à un certain point qui se calcul généralement en euros. Alors, on ne soigne que certaines pathologies courantes comme les mammites ou alors, quand ce sont des trucs qui touchent tout le troupeau, là, en général, on cherche un peu plus.
Le "on", c'est les éleveurs et les vétos.

Normal pour un éleveur. Il ne va pas dépenser tout son bénéfice pour sauver une bête qui coûte plus qu'elle ne rapporte.
Le véto, lui, il a pas le temps de se pencher sur la question.



Tu as le droit de penser et de faire autrement.

Et d'être aveugle ne fais pas souffrir, ça empêche juste de regarder la télé, pas de gambader au soleil.

Côté diagnostic et traitement, je ne sais pas quoi te dire, sauf que j'ai eu une poule qui avait fait un AVC et qui s'en est sortie avec du CANDILAT (Laboratoire TVM), c'est un oxygénateur cérébral et musculaire qui associe la vincamine et la papavérine.

Peut-être devrais-tu chercher du côté des pathologies neurologiques canines, il existe sûrement plus de données. Après tout, le cerveau, que ce soit celui d'un ruminant ou d'un carnivore….

Avec tout mon respect et en espérant que tu trouves ce qui ne va pas chez cette petite bête. Je lui souhaite une longue vie et à toi plein de bonheur en sa compagnie.


Dernière édition par Jasione le Mer 15 Déc 2010 - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 22 Nov 2010 - 23:50

merci de tes bon conseils Jasione, j'ai envoyé un e-mail a ma véto qui s'occupe de mes chiens et chats pour avoir son avis et elle va en discuter avec son mari qui justement est un véto rural, j'attends sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
marianne




Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 26/12/2009

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 1:30

juste mon avis

Citation :
Je n'ai pas d'élevage laitier et je ne compte pas la manger, ni la faire reproduire donc de se côté la pas de soucis.
Pour la bonne ou la mauvaise affaire, on me l'a donné donc a vrai dire c'est plus mon soucis si j'ai envie d'investir de l'argent pour la soigner plutôt qu'une arnaque.

un éleveur ne doit, ne peut pas vendre ou donner un animal malade, sans connaitre la cause de la maladie, c'est pas une question d'argent ou autre c'est irresponsable
de plus, même si tu ne les manges pas ou ne prends pas le lait, c'est faire prendre un risque pour tes autres animaux, si c'est d'origine virale ou infectieuse, comme certaines formes d'encéphalite le sont
une agnelle je sais pas, mais une chèvre dans un cas comme celui-ci, tu ne pourrais la remettre avec les autres, elles l'élimineraient définitivement,
tu ne peux la laisser seule, elle ne voit pas, donc elle ne peut être en liberté, elle est totalement dépendante de toi, qu'arrive t-il si tu n'est pas là, un retard, un imprévu ?

Citation :
Tu sais, autant il existe des médicaments et surtout des vétérinaires capables de poser des diagnostics pour les chiens et les chats : troubles du vieillissement, épilepsie…Mais pour les animaux de rente, même si ton agnelle est pour toi un animal de compagnie, il ne faut pas attendre de miracle.
Les animaux de rente, on ne les soigne que jusqu'à un certain point qui se calcul généralement en euros

pas tout à fait d'accord scratch
certaine fois "avec un certain intérêt", mais pas seulement, un éleveur ou véto peut aussi aller loin techniquement et/ou financièrement pour rechercher la cause chez des animaux de rente ne serait-ce que pour sauver l'animal , "la connaissance" de la maladie, et aussi bien sur pour éviter une possible transmission animale ou humaine
déjà dit mais je maintient Wink que " compassion, de tendresse, de respect" sont des termes humains que l'on transpose aux animaux
à voir: à qui l'on fait le plus plaisir ?
à soi-même ou à l'animal ? je n'ai pas la réponse
certaines fois j'ai pris la décision de condamner l'animal, s'en serait-il sorti ? je ne le saurais jamais, d'autres non, avec raison quelques fois, mais aussi à tort car remis dans le troupeau, les autres animaux ont mis 2/3 jours à faire ce que j'aurais du décider moi-même
si "le respect" de l'animal c'est que le temps de sa vie, il est ce que "nous" supposons bien pour lui: abri, nourriture, soin, attention, je pense que des éleveurs et des particuliers leurs apportent qu'ils soient de rente ou pas, et que leur mort soit sans souffrance, en fait c'est comme l'humain, on naît, on est condamné à mourir, et entre les deux on espère que ce sera le meilleur possible, mais le meilleur c'est quoi ?

tout ça pour dire que si j'ai un sérieux doute que l'animal peut contaminer tous les autres présent, qu'il est soufrant, j'abrégerais sa vie



Revenir en haut Aller en bas
lor0055

lor0055


Nombre de messages : 6688
Age : 73
Localisation : près de Rennes,
Date d'inscription : 28/12/2009

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 7:51

Quelques points à éclaircir pour en revenir au bien-être de cette petite agnelle.
1 . Dans votre registre d'élevage, registre obligatoire depuis quelque temps, vous avez enregistré les documents relatifs à l'adoption de cet animal, c'est la moindre des choses, n'est-ce pas..? Ce document est accompagné d'un compte rendu de l'observation par le vétérinaire sanitaire, et toutes les interventions avec soins médicamenteux sont enregistrées, je n'en doute pas.
Car, vous le savez bien, toute possesion d'un ovin ou d'un caprin, contrairement à un chat, fait de vous un "éleveur", avec toutes les contraintes qui sont désormais imposées....

2 . Vous annoncez problème de rumination, ne serait-ce pas plutôt un problème de salivation.
C'est assez fréquent de rencontrer ce souci ..... quand il y a déficience neurologique.....
Et là, vous devez, pour améliorer le bien être de votre "animal", lui prodiguer des soins au niveau de la bouche pour éviter toute infection ou même nécrose des tissus buccaux.

J'ai récupéré ainsi, un jour, un agneau mâle, qui avait été élevé par des âmes volontaires , dans les locaux de fonction de la brigade de gendarmerie locale. Il avait une couche..... Normal, personne n'avait réussi à l'éduquer, comme un chat ou un chien, pour qu'il fasse ses besoins au cours des sorties quotidiennes, en laisse dans le parc voisin. Il a vécu plusieurs années ensuite, comme reproducteur...
On peut être éleveur, on n'est pas obligatoirement des bêtes. Il est tard, les miennes m'attendent.
Revenir en haut Aller en bas
http://moulindeliffre.jimdo.com/
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 10:07

marianne a écrit:
juste mon avis

Citation :
Je n'ai pas d'élevage laitier et je ne compte pas la manger, ni la faire reproduire donc de se côté la pas de soucis.
Pour la bonne ou la mauvaise affaire, on me l'a donné donc a vrai dire c'est plus mon soucis si j'ai envie d'investir de l'argent pour la soigner plutôt qu'une arnaque.

un éleveur ne doit, ne peut pas vendre ou donner un animal malade, sans connaitre la cause de la maladie, c'est pas une question d'argent ou autre c'est irresponsable
de plus, même si tu ne les manges pas ou ne prends pas le lait, c'est faire prendre un risque pour tes autres animaux, si c'est d'origine virale ou infectieuse, comme certaines formes d'encéphalite le sont
une agnelle je sais pas, mais une chèvre dans un cas comme celui-ci, tu ne pourrais la remettre avec les autres, elles l'élimineraient définitivement,
tu ne peux la laisser seule, elle ne voit pas, donc elle ne peut être en liberté, elle est totalement dépendante de toi, qu'arrive t-il si tu n'est pas là, un retard, un imprévu ?

Alors pour l'éleveur si tu relis bien mon poste (je sais c'est un pavé et c'est un peu long a lire) au moment où il me l'a donné, elle n'avait rien a part une cécité. Chez lui il y a que la première fois où elle a eut des problèmes neurologiques, ensuite lorsqu'elle a fait des rechutes c'étaient des écoulements du nez et un râle à la respiration, elle n'a jamais arrêté de mangé.
L'éleveur sait très bien que si j'ai un soucis je vais chez me véto et vu qu'elle est bouclé si il y a des soucis il est facile de savoir de quel élevage elle vient.
Le soucis de sa rechute au mois d'aout c'est le sevrage qui l'a affaiblie, causé un stresse a son organisme. Chez lui elle n'a jamais eu de régurgitation.
Pour le côté infectieux et transmission aux autres, je fais une quarantaine d'au moins un mois, elle n'a jamais eu de contacte avec les autres sauf avec l'autre agnelle que j'ai adopté au même endroit et avec qui elle a toujours été. Et comme je ne suis pas responsable j'ai demandé l'avis du véto avant de les intégrer aux troupeaux. Et les moutons ne sont pas comme les chèvres, elles montrent aucune agressivité envers elle. Pour le fait de sa cécité, c'est un mouton donc je ne pense pas que sa vu soit hyper importante, elle arrive très bien aller en pâture sans que je lui tienne la patte, a rentrer a trouver le pot d'eau ou ces céréales, a courir, etc....Elle vie sa vie de mouton et comme je ne suis pas une irresponsable, elle ne vie pas seul.

marianne a écrit:

Citation :
Tu sais, autant il existe des médicaments et surtout des vétérinaires capables de poser des diagnostics pour les chiens et les chats : troubles du vieillissement, épilepsie…Mais pour les animaux de rente, même si ton agnelle est pour toi un animal de compagnie, il ne faut pas attendre de miracle.
Les animaux de rente, on ne les soigne que jusqu'à un certain point qui se calcul généralement en euros

pas tout à fait d'accord :scratch:
certaine fois "avec un certain intérêt", mais pas seulement, un éleveur ou véto peut aussi aller loin techniquement et/ou financièrement pour rechercher la cause chez des animaux de rente ne serait-ce que pour sauver l'animal , "la connaissance" de la maladie, et aussi bien sur pour éviter une possible transmission animale ou humaine
déjà dit mais je maintient ;) que " compassion, de tendresse, de respect" sont des termes humains que l'on transpose aux animaux
à voir: à qui l'on fait le plus plaisir ?
à soi-même ou à l'animal ? je n'ai pas la réponse
certaines fois j'ai pris la décision de condamner l'animal, s'en serait-il sorti ? je ne le saurais jamais, d'autres non, avec raison quelques fois, mais aussi à tort car remis dans le troupeau, les autres animaux ont mis 2/3 jours à faire ce que j'aurais du décider moi-même
si "le respect" de l'animal c'est que le temps de sa vie, il est ce que "nous" supposons bien pour lui: abri, nourriture, soin, attention, je pense que des éleveurs et des particuliers leurs apportent qu'ils soient de rente ou pas, et que leur mort soit sans souffrance, en fait c'est comme l'humain, on naît, on est condamné à mourir, et entre les deux on espère que ce sera le meilleur possible, mais le meilleur c'est quoi ?

tout ça pour dire que si j'ai un sérieux doute que l'animal peut contaminer tous les autres présent, qu'il est soufrant, j'abrégerais sa vie



Vu qu'elle mange, se déplace je ne pense pas qu'elle souffre ou alors elle le cache bien, bien sur si les troubles neurologiques deviennent persistant je ne compte pas la laisser tourner en rond, idem si elle se lève plus ou encore ne mange plus.
Quand aux autres justement aucun d'entre eux n'y touche ou la bouscule, peut être parce qu'ils ont une superficie assez importante.
Revenir en haut Aller en bas
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 10:13

lor0055 a écrit:
Quelques points à éclaircir pour en revenir au bien-être de cette petite agnelle.
1 . Dans votre registre d'élevage, registre obligatoire depuis quelque temps, vous avez enregistré les documents relatifs à l'adoption de cet animal, c'est la moindre des choses, n'est-ce pas..? Ce document est accompagné d'un compte rendu de l'observation par le vétérinaire sanitaire, et toutes les interventions avec soins médicamenteux sont enregistrées, je n'en doute pas.
Car, vous le savez bien, toute possesion d'un ovin ou d'un caprin, contrairement à un chat, fait de vous un "éleveur", avec toutes les contraintes qui sont désormais imposées....
Merci pour ses informations, je suis bien déclaré comme éleveur, mes animaux sont bouclés, la prophylaxie est a jour ainsi que les vaccins obligatoire, j'ai bien un véto sanitaire qui fait les interventions sur mes animaux et je remplis scrupuleusement mon registre. J'ai aussi payé mes cotisations.

lor0055 a écrit:

2 . Vous annoncez problème de rumination, ne serait-ce pas plutôt un problème de salivation.
C'est assez fréquent de rencontrer ce souci ..... quand il y a déficience neurologique.....
Et là, vous devez, pour améliorer le bien être de votre "animal", lui prodiguer des soins au niveau de la bouche pour éviter toute infection ou même nécrose des tissus buccaux.
Je ne pense pas a un problème de salivation puisque ça apparait avant les troubles neurologiques et reste bien après la disparitions des troubles. De plus la régurgitation se fait qu'au moment de la rumination.
Pour les soins de la bouches, je n'ai bien sur pas attendu.

lor0055 a écrit:

J'ai récupéré ainsi, un jour, un agneau mâle, qui avait été élevé par des âmes volontaires , dans les locaux de fonction de la brigade de gendarmerie locale. Il avait une couche..... Normal, personne n'avait réussi à l'éduquer, comme un chat ou un chien, pour qu'il fasse ses besoins au cours des sorties quotidiennes, en laisse dans le parc voisin. Il a vécu plusieurs années ensuite, comme reproducteur...
On peut être éleveur, on n'est pas obligatoirement des bêtes. Il est tard, les miennes m'attendent.
La mienne vie normalement avec d'autres moutons, la différence c'est qu'elle ne finira pas en merguez.
Revenir en haut Aller en bas
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 10:19

Après avoir débattue de mon sens moral et de celui de mon ami éleveur, de ma capacité a m'occuper de mouton et aussi a remplir un registre comme un éleveur, du fait ou nom et de quand on doit euthanasier un animal, de la gravité d'un mouton d'avoir perdu la vue...

Après si d'autres ont des idées pour mon agnelle ou encore des questions sur ma façon de vivre, de gérer mon troupeau, mes comptes, besoins du numéro de téléphone de mon véto pour vérifier mes dires ou encore quelques remarques sur mon comportement immoral envers cette agnelle surtout n'hésitai pas je répondrais a toutes les interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Bouc émissaire




Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 21/09/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 10:52

lunacaramel a écrit:
Après avoir débattue de mon sens moral et de celui de mon ami éleveur, de ma capacité a m'occuper de mouton et aussi a remplir un registre comme un éleveur, du fait ou nom et de quand on doit euthanasier un animal, de la gravité d'un mouton d'avoir perdu la vue...

Après si d'autres ont des idées pour mon agnelle ou encore des questions sur ma façon de vivre, de gérer mon troupeau, mes comptes, besoins du numéro de téléphone de mon véto pour vérifier mes dires ou encore quelques remarques sur mon comportement immoral envers cette agnelle surtout n'hésitai pas je répondrais a toutes les interrogation.

Bonjour Lunacaramel,

Puisque tu veux soigner au mieux ta petite agnelle tu as raison d'ouvrir un maximum de pistes de recherche pour la sauver, en venant notamment ici. Ta démarche est louable.

Après, comme cela a été dit, chacun a une approche particulière de la santé d'un animal suivant l'affectif (ou non), le coût, l'éthique, la morale, l'éducation, la culture, l'époque, etc. bref, tout est possible... D'où les débats et les malentendus, parfois...

Mais par contre, sois rassurée, ici c'est un forum d'entraide, il n'y aurait pas de place pour la suspicion ou les sous-entendus sur le respect de tes obligations règlementaires. Ici, c'est un forum d'éleveurs professionnels ou amateurs, d'étudiants, qui aiment partager sur l'élevage, pas celui de la DSV ou du fisc... Donc pas d'inquiétude à ce niveau-là...

J'espère que tu vas trouver une solution.
Revenir en haut Aller en bas
claire




Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 11/05/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 11:54

je comprends tout à fait ta position pour aider cette petite agnelle et je pense que l'utilisation du candilat qui est un "oxygenateur cérébral" serait une bonne idée.
L'utilisation de probiotiques pour favoriser son assimilation digestive est interessante, les vitamines de types B sont synthétisées dans le gros intestin d'où l'interêt de conserver au mieux son intégrité. un produit que j'aime bien utliser c'est "vitavia" du labo virbac 1 ml les jeunes et 2ml pour les adultes en cure de 10 jours par mois.
bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
André




Nombre de messages : 12
Localisation : 24/19/46
Date d'inscription : 18/11/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 22:54

bonsoir,
il y a des réponses qui sont un "peu séches" pour ne pas dire.... enfin bref ... pour en revenir a l'agnelle ,je dirai qu'elle a un abcès cérebral, et en effet le candilat veaux lui serait surement bénéfique ,avec un corticoïde à faible dose; par contre évitez de renouveler la vitamine B1,mais si vous voulez lui donner des levures (pourquoi pas)bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
poupard

poupard


Nombre de messages : 5028
Age : 50
Localisation : lot et garonne
Date d'inscription : 11/04/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMar 23 Nov 2010 - 23:05

et comme je dis à mon véto, pour le mettre à l'aise et pas le stresser dans son diagnostic et dans la prescription du traitement: "au pire, elle meurt, hein..."
Revenir en haut Aller en bas
marianne




Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 26/12/2009

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMer 24 Nov 2010 - 2:46

désolée luna de n'avoir pas répondu à tes attentes
mais tu exposes un problème, après avoir vu le véto, donc on ne va pas te faire une ordonnance, on débat, donne un avis, très différent selon les personnes, après tu es libre, heureusement de faire comme tu le sens
si c'est la même agnelle dont tu parlais dans le post:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
elle a eu pas mal de soin déjà, sans avoir trouvé "la maladie"
oups j'ai pas du mettre le bon lien, référence à ce post:
Citation :
Sujet: Problème de rumination chez une agnelle Lun 22 Nov - 18:30
Bonjour,
j'ai une petite agnelle qui est né en mars 2010. Chez l'éleveur au bout d'un mois elle a développé un problème neurologique (perte d'équilibre) et une infection respiratoire (écoulement purulent et bruit à la respiration). Il l'a soigné par des injections d'antibio et ultra B (sans véto). Elle a fait plusieurs rechute et elle est devenue aveugle, elle a fini par être élevé au biberon.
Je l'ai récupéré début juillet, elle pesé 10kg et surtout de toute petite taille. J'ai continué le lait et commencé a réduire pour la sevrer mi juillet.
Au sevrage elle a commencé a avoir des régurgitations (son menton était sale et une mauvaise odeur), j'ai surveillé mais elle ruminé et pas de diarrhée, elle mangeait correctement (foin, un peu de floconné et de l'herbe) et prenait du poids.
Début aout je l'ai retrouvé en hypothermie avec le nez qui coule, elle vomissait et ne pouvait plus se lever. Direction chez le véto, il pensait a une encéphalite. Les prises de sang était normales. Pas de diarrhée. Il l'a traité avec du prinperan, antibio et ultra B, il l'a réhydraté. Je l'ai récupéré, le lendemain elle se relevait mieux, elle a mis une dizaine de jours pour retrouver sa forme. On a continué avec de la pénicilline pendant 15 jours et on lui a redonné du lait pour l'aider a remonter la pente.
Tout aller bien, elle a pas beaucoup grandit et pèse 16kg, elle est pas maigre même bien ronde, elle est nourrit avec du foin et l'herbe j'allais reprendre les floconné avec le mauvais temps qui arrive.
Dimanche je l'ai retrouvé sur le côté, elle tourné d'un coté avec la tête sur le coté (c'était assez léger car elle arrivé quand même a rester debout), je l'ai mis au chaud et je lui ai fait une injection ultra B et j'attendais une réponse du véto.
il me rappelle une heure plus tard, elle était normal, mangeait, ruminé et plus de problème neurologique mais toujours se soucis d'odeur forte à la rumination et une légère faiblesse du train arrière. donc le véto m'a dit de reprendre le traitement mais n'en sait pas plus et n'est pas très optimiste.
Je pense qu'elle a un soucis avec la rumination et que du coup il lui manque des "nutriments" et sur le long terme sa lui provoque une faiblesse et des problèmes neuro
Est ce que quelqu'un aurait une idée?
Que puis je lui donner pour l'aider a reprendre sachant qu'elle est trop grande pour le lait?
Est ce qu'il existe quelque chose pour la rumination?

merci d'avance pour votre aide.



Dernière édition par marianne le Jeu 30 Déc 2010 - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeMer 24 Nov 2010 - 10:28

Merci Claire et André pour vos idées, je vais aller en discuter avec mon véto pour voir se qu'il en pense et si il peut me le prescrire.

Revenir en haut Aller en bas
lunacaramel

lunacaramel


Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : guise (02)
Date d'inscription : 28/01/2008

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeSam 25 Déc 2010 - 16:16

Je viens donner des nouvelles pour ceux qui on eut la gentillesse de me donner des idées.

Le deuxième véto que j'avais contacté m'a dit exactement la même chose que le premier soit ultra B et antibio, je ne l'ai pas fait vu que la première fois ça ne l'a pas soigné complétement je ne vois pas l'intérêt de refaire le même traitement.

Je lui est fait un traitement en aromathérapie en me basant sur un livre, aujourd'hui elle va bien, rumine normalement, n'a plus de régurgitation et n'a plus de trouble neurologique, je crois même qu'elle retrouvé la vue (ou en partie).
Est ce que ça va durer dans le temps, je n'en sais rien en tout cas elle n'a jamais été aussi en forme.
Revenir en haut Aller en bas
André




Nombre de messages : 12
Localisation : 24/19/46
Date d'inscription : 18/11/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeDim 26 Déc 2010 - 10:26

bonjour et bonnes fêtes, je suis très content que ton agnelle aille mieux et que tu sois soulagé
Revenir en haut Aller en bas
labergere 87

labergere 87


Nombre de messages : 775
Date d'inscription : 08/12/2010

Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitimeLun 27 Déc 2010 - 8:11

bonjour

Pour moi le diagnostic est assez clair : necrose du cortex cerebral (carence vit B) induit par une subacidose. (le plus joli nom de maladie que je connaisse !! )

Ton agnelle doit effectivement avoir des pb de ruminations ce qui fait qu'elle tombe regulièrement en acidose (ptit nature va ! ), et de fait elle ne peut plus synthetiser la vit B et PAF necrose , la tete vers l'arrière , puis çà tombe, puis çà pedale si rien n'est fait.

La reaction en 10min à l'injection de B1 est une preuve je pense.

DONC voir comment stabiliser ce pb d'acidose et donc de rumination, ET avoir toujours de la B1 dans le frigo si çà va pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Problème de rumination chez une agnelle Empty
MessageSujet: Re: Problème de rumination chez une agnelle   Problème de rumination chez une agnelle Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Problème de rumination chez une agnelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alliance-Elevage.com :: Alliance Pastorale :: Question ALIMENTATION, SANTE ANIMALE...-
Sauter vers: