Forum Alliance-Elevage.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Alliance-Elevage.com

Le forum des éleveurs ovins, caprins, bovins et équins
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge à moitié prix
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 alimentation et ration

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
PATJAUNE




Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2010

alimentation et ration Empty
MessageSujet: alimentation et ration   alimentation et ration Icon_minitimeJeu 21 Oct 2010 - 17:28

c est encore moi avec un nuouveau sujet voila j ai vu en parcourant le forum que la plupart d entre vu nourrissez vos betes avec bet memetucup de granules de ration(400voir 500Gdeux fois par jour) n yatil pas risque de surengraissement( je parle de chevreentaina s qu on eleve pour la viande) entrainant lastreirilite? Et meme pour les boucs . u ne foi j e ai acheter unjeune dans un e?levage pro il est mort quel que jrs apres de calculs renaux. cHEZ NOUS LES ELEVEURS <A l ancienne >nous donnons de la canne fourragere est ce que cela existe en metropole
Revenir en haut Aller en bas
marianne




Nombre de messages : 3392
Date d'inscription : 26/12/2009

alimentation et ration Empty
MessageSujet: Re: alimentation et ration   alimentation et ration Icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 1:17

cannes fourragères, connais pas
bet memetucup ?
chevreentaina ?
hou là, décodeur stp Very Happy
les rations dont tu parles, si j'ai bien compris ton message (enfin pas tout compris) se sont pour des chèvres laitières, et en fonction de la période de lactation, si elle sortent en pâture ou non etc..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




alimentation et ration Empty
MessageSujet: Re: alimentation et ration   alimentation et ration Icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 8:19

Extrait d'une publication du CIRAD

Hassoun P., Paillat J.M., Mandret G., Brunschwig P., Bigot A., Latchimy J.Y.. 2000. In : Mandret Gilles (ed.), Hassoun P. (ed.), Paillat Jean-Marie (ed.), Tillard Emmanuel (ed.). L'élevage bovin à la Réunion : Synthèse de quinze ans de recherche. Montpellier : CIRAD, p. 225-256.

"L'alimentation des bovins laitiers à la Réunion repose sur l'utilisation de graminées tempérées et tropicales et de résidus fibreux de la canne à sucre. Le kikuyu, lorsqu'il est exploité au bon stade, a une valeur nutritive élevée. S'il est exploité tardivement, sa valeur reste moyenne ce qui en fait une bonne réserve fourragère sur pied. La canne fourragère et le chloris ont une valeur nutritive moyenne qui décroît avec l'âge, rapidement dans le cas de la canne fourragère et peu pour le chloris. Les graminées tempérées, dactyle et ray-grass, ont une valeur nutritive élevée, qui diminue plus rapidement avec l'âge en hiver et au printemps qu'en été et en automne et ce, de manière plus prononcée pour le dactyle que pour les ray-grass. Les teneurs en azote sont supérieures à celles de métropole. L'ensilage de maïs reste un fourrage d'utilisation limitée en raison des faibles surfaces qui peuvent être consacrées à sa culture et des contraintes climatiques liées à l'altitude. Les fourrages de la Réunion, du fait de la nature des sois et des pratiques de fertilisation, sont carencés en cuivre et en zinc et, dans une moindre mesure, en phosphore et en calcium. Cela implique une complémentation minérale adaptée. Quelles que soient la nature, la forme de présentation et la période de l'année, les fourrages sont rarement distribués à volonté, sauf dans les systèmes sur pâturage. Les quantités ingérées mesurées sont en moyenne de 8 à 10 ± 2 kilos de matière sèche par jour et par vache, avec une variabilité plus forte entre les exploitations qu'entre les saisons. Exploités plutôt tardivement et distribués en quantités limitées, les fourrages couvrent rarement plus que les besoins énergétiques d'entretien (parfois moins) des troupeaux dont le poids vif moyen des animaux est de l'ordre de 550 à 600 kilos. Dans ces conditions, les quantités distribuées d'aliments concentrés sont élevées afin de couvrir une partie des besoins d'entretien et la production laitière. Leur efficacité de transformation décroît d'autant plus que le stade de lactation est supérieur à 3 mois. Malgré un contexte économique actuel favorable, un rationnement mieux raisonné permettra de valoriser correctement fourrages et concentrés et de diminuer les coûts de production."
Revenir en haut Aller en bas
PATJAUNE




Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2010

alimentation et ration Empty
MessageSujet: alimentation et ration   alimentation et ration Icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 11:17

.Je m excuse pour .mon message d hier mais je l ai ecrit apres une journee d enlevement de fumier(ereintant) et comme je ne maitrise pas parfaitement le clavier comme vous lavezl pu comprendre ceci explique cela. Bref ceque jevoulai dire c est qu en donnant trop de ration aux chevres ne risquent elles pas le surengraissement et d etre steriles et pour les boucs des pbllemes renaux .Une foi j ai acheter un jeune boucs chez un <pro> il est mort de retention d urine au bout d un moi . J ai appris par lasuite que le mec il donnait plus de ration enrichie que de l herbe.
Revenir en haut Aller en bas
val02

val02


Nombre de messages : 344
Localisation : Aisne
Date d'inscription : 18/10/2009

alimentation et ration Empty
MessageSujet: Re: alimentation et ration   alimentation et ration Icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 12:16

Alors, les problèmes reinaux sur les boucs, je connais pas.

Ce que je peux te dire par expérience, c'est que des chèvres trop bien alimentées ... trop grasses ... perdent en fertilité et en fécondité, ça, c'est sur !!!

Eté 2003 : sécheresse classée catastrophe naturelle !!! pale
Nos chèvres étaient restées en batiment et nourries à l'auge (trop riche) ... Dehors, y'avait plus un poil d'herbe ... que de la terre ... Bien, on a eu des problèmes de fertilité pas possibles lors des naissances suivantes ... Mais elles en sont pas devenues stériles ... hein ! Rolling Eyes

Ne pas oublier que la chèvre est un HERBivore ... Wink
Elle est pas "faite" au départ, pour manger du concentré ... D'abord, de l'herbe ... fraiche, enrubannée, ensilée, sous forme de foin, comme tu veux, mais de l'herbe ...

Après, une ration alimentaire se calcule en fonction de ton budget, des aliments dont tu disposes, de l'état physiologique de ta chèvre, de ce que tu attends d'elle (poids, lait ...) ... et un changement radical de ration peut être fatal ... tu en as fait l'expérience avec ton jeune bouc...

J'espère avoir répondu, au moins en partie, à tes questions ...

Voilà ... mais c'est juste mon avis ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





alimentation et ration Empty
MessageSujet: Re: alimentation et ration   alimentation et ration Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
alimentation et ration
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alliance-Elevage.com :: Alliance Pastorale :: Question ALIMENTATION, SANTE ANIMALE...-
Sauter vers: